#30659
matou8313matou8313
Participant

Tu as compris que je cherchais un peu la provocation ….
Ce que je voulais dire c’est que ceux qui ont abandonné complètement la jouissance éjaculatoire pour l’orgasme prostatique ont un but qui se rapproche un peu au plan sensations du but du soumis et du dominant , l’abandon de la jouissance « classique » pour une autre qui le satisfait plus . La jouissance cérébrale du soumis et du dominant je ne la comprends pas et elle ne m’attire pas , alors que j’ai connu l’orgasme prostatique il y a longtemps et que je regrette de ne plus pouvoir y arriver …..
Maintenant il me semble quand même que celui qui recherche UNIQUEMENT l’orgasme prostatique , oui , il se soumet à cette sensation …..
Toi tu ressens ainsi des « orgasmes plus intenses, plus nombreux et plus longs » , OK , mais peux-tu affirmer que le soumis et le dominant eux aussi ne ressentent pas un plaisir plus intense , tu ne l’as jamais éprouvé , moi non plus …..Et que l’on soit attiré ou pas par ces sensations n’y change rien ….
qui les satisfait plus que l’éjaculation ? Par ailleurs est-ce qu’ils ne finissent pas leurs « jeux » par des séances plus classiques ?
J’ai l’impression que pas mal de prostatomanes ( pas tous et pas toi forcément ) délaissent complètement toute autre façon de jouir , ce qui me parait réducteur , même si cet orgasme offre les qualités que tu vantes …. En fait je pense que tout est question de proportion …..Et qu’il peut être dommage de passer à coté d’un plaisir partagé avec un(e) partenaire …Mais ceux en couple qui arrivent à conserver leurs autres pratiques, bravo , car si l’orgasme prostatique est aussi fort , il faut savoir se montrer assez fort pour continuer à jouir de façon moins formidable avec l’autre qui peut se montrer dépassé et incapable de lutter …. Certains participants admettent se cacher de leur partenaire , les femmes qui acceptent cette « ouverture » sont à priori assez rares d’après les témoignages ….
Si je ne pratiquais plus que l’estim ou la stimulation des tétons et pas l’échange avec une partenaire, oui je me sentirais esclave de ces pratiques , soumis à elles , mais que ce soit par le coït ou même la masturbation réciproque , j’estime sortir de ces pratiques solitaires et échanger du plaisir avec elle pour ne parler que du plaisir ( communion, tendresse etc…) . La recherche d’orgasme prostatique est quand même une masturbation , sans appréciation péjorative , comme l’estim pour moi . Mais il se trouve que toutes les qualités de l’orgasme prostatique , d’après les confessions reçues semblent amener justement à un déni final de l’orgasme éjaculatoire, et de là à penser à un rejet d’un échange avec un(e) partenaire ….. L’orgasme par estim ne me mène pas à de telles attitudes …. Tu vas me dire ; simple éjaculation , pas ce que moi je ressens …. Certes et j’ai bien cherché justement par l’estim à éprouver des orgasmes prostatiques et n’y suis pas arrivé , donc tu vois que ma quête se rapproche un peu de la votre aussi ….Justement car j’ai connu il y a longtemps ces sensations et que je n’y arrive plus par les mêmes méthodes …
J’ai l’impression que les prostatomanes exclusifs réduisent un peu la variété des plaisir qu’on peut éprouver …..
je ne dis pas que tous les participants du site soient aussi exclusifs, ils ne racontent pas toute leur vie sexuelle , tu admets avoir d’autres fantasmes , partagés ?
De toute façon nous avons tous des rejets pour certaine façons de jouir : je ne suis pas attiré par des échanges homosexuels , non pas que je les juge « anormaux » mais parcequ’après les avoir essayés dans mon jeune age , je me suis aperçu qu’ils ne m’excitaient pas , on ne va pas contre sa nature profonde …
Le BDSM non plus n’est pas dans ma nature profonde , mais si j’avais rencontré dans ma vie sexuelle une soumise ou une maîtresse, et qu’elle m’ait fait apprécier les sensations qui en découlent , que se serait-il passé ?? Me serais-je contenté de ces échanges ? Impossible de le savoir …..
Enfin je ne veux vexer personne , je ne juge personne , il s’agit simplement d’un échange d’idées et je regrette qu’il n’y ait pas plus de réactions sur ces idées exposées …
Que ce soit prostatomanes , soumis(es) maîtres(ses) …..Nous ne ressentirons pas pour autant leurs jouissances , encore que pour les orgasmes prostatiques , les confessions souvent lyriques et précises des participants nous en donnent de bonnes idées ….Et un peu de regrets aussi pour ceux qui restent en chemin …….Je ne suis certainement pas le seul …..
J’espère ne pas vous avoir vexé, andraneros, j’aime bien provoquer aussi un peu ….
matou8313