#30661
EpictureEpicture
Participant

Bonjour,

A comprendre aussi avec la perception d’une jouissance profondément féminine ?

Je ne sais pas. Hier j’ai eu un moment de solitude innatendu. Mon sang n’a fait qu’un tour. J’en ai profité pour faire une session. Mais le decollage n’a pas eu lieu. Je n’étais pas prêt. Je ne pense pas être de ceux qui vivent des declics ou des basculements. Je decortique tellement mes sensations que j’avance peu a peu, a chaque fois un peu plus près. C’est ce que j’ai fais encore une fois. Mais la solitude de la session m’a conduit a me lâcher. Je ne me suis pas reconnu. J’etais en rut, un vrai fauve. Et j’ai fini par ejaculer. Mais je l’ai bien vécu. Je n’ai pas perdu trop d’énergie. Il me reste de quoi repartir sur des bases plus sereines. Ces derniers temps cetait devenu tres chaud.

Je ne sais pas si ce que je convoite est feminin. Ce que je sais c’est que ca n’a rien de commun avec ce que je reconnais en moi de masculin.

Bon cheminement à tous