#30682
bzobzo
Participant

une première séance ce soir, une bonne demie heure

des moments tellement soyeux, tellement voluptueux,
je me suis beaucoup caressé,
mes mains n’arrêtaient pas d’aller et venir,
dansant sur ma peau, langoureusement explorant chaque centimètre

mes mains ont dirigé la séance, comme un chef d’orchestre dictant le tempo des bras,
je l’ai senti au bout d’un moment qu’ils semblaient mener la manœuvre,
j’avais décidé de ne plus toucher mes parties génitales directement des doigts,
d’où cette liberté de caresser, d’aller et venir

j’obtenais les ondes mâles avec les cuisses effleurant, pressant mon entrejambe,
c’était délicieux, tant de nectar ainsi en moi, en vagues lentes, houle onctueuse
j’ondulais aussi beaucoup en synchronisation avec mes caresses,
je me sentais emporté tellement délicatement mais en même temps puissamment,
quelle ivresse des sens de bouger ainsi, si voluptueusement, si lascivement
avec toujours ces explosions de douceur dans l’entrejambe
à chaque fois qu’une contraction remontait en moi
et que j’effleurais mes parties de la cuisse

quelles sensations raffinées, c’est de la haute couture décidément ainsi
sans les mains directement venant sur mes parties génitales,
juste ces frottement et ces pressions des cuisses,
les mouvements du corps, mes hanches dansant lascivement
et puis mes mains caressant, caressant, sonnant la charge joyeuse, la charge soyeuse

que de sensations délicieuses ainsi, bon dieu,
c’était du champagne pétillant et doré dans mon corps, cette séance