#30688
AndranerosAndraneros
Modérateur

J’espère ne pas vous avoir vexé, @andraneros, j’aime bien provoquer aussi un peu…

Je ne suis pas du tout vexé @matou8313. Cette discussion est intéressante et reformuler à sa manière ce que dit son interlocuteur est la meilleure méthode pour dialoguer dans la clarté des idées.
Cela dit je partage l’opinion de @bzo sur l’extension que tu donnes au mot « soumission ». Le mot soumission dans la pratique du BDSM a un sens bien délimité et très fort. En dehors de cette pratique le sens du mot couvre des situations bien différentes les unes des autres et représente une forme de lien qui peut être beaucoup plus faible. On peut être soumis à des habitudes, à des horaires, à ses émotions, à une addiction, à la bien-pensance… On peut aussi faire des choix de vie qui ne sont pas pour autant des soumissions, parce qu’on ne peut pas tout faire ou parce qu’on a des préférences qui ont du sens.

Le mot réduction est plus objectif. Il est plus difficile de s’y opposer. Mais il ne prend tout son sens qu’en situation. Réduire le spectre de ses activités peut signifier renoncer à des expériences enrichissantes ou au contraire concentrer ses moyens pour vivre beaucoup mieux les activités qu’on conserve et en tirer une expérience plus enrichissante. C’est ce que fait @bzo si je comprends sa démarche. Cela dit le succès dont témoigne @bzo n’oblige personne à suivre la même démarche.

Parmi les prostatomanes qui témoignent sur les forums, nombreux sont ceux qui soit vivent seuls ou pire isolés, soit sont âgés, soit en manque de relation sexuelle dans leur couple. Ce sont des personnes qui n’ont plus ou n’ont que peu de relations sexuelles, dont la seule activité sexuelle régulière est la masturbation. Quand leur cheminement leur ouvre les portes des orgasmes prostatiques, il est simplement logique, pour ne pas dire normal qu’ils privilégient cette forme de masturbation sans pour autant se mettre dans une posture de soumission. Tu dis @matout8313 :

Je pense aussi qu’il y a pas mal de prostatomanes qui continuent d’autres pratiques en couple…

Tous ceux qui n’entrent pas dans les catégories que je mentionne plus ceux qui grâce à leur nouvelle pratique redeviennent sensuels, redécouvrent leur sexualité. Bien que moins nombreux sur les forums, ils s’expriment quand même.

En fait j’espérais plus de réactions vives à mes propos,

Je trouve moi aussi bien dommage qu’il n’y ait pas plus d’activité dans les autres forums ouverts par @adam. Ca changera peut-être, je l’espère. Comme le dit @jieffe :

il ne faut pas attendre de réaction de ma part (… ) parce que c’est un univers qui m’est complètement étranger

Comme beaucoup d’entre nous, quand on nous parle d’un sujet qui nous est étranger, il lit les messages avec curiosité mais n’intervient pas parce ce qu’il n’a rien de personnel à apporter à la discussion. Le jour où il aura une question à poser, il le fera par choix, sans être soumis à aucune pression, sans aucune soumission (provocation !).

Tu ajoutes aujourd’hui en réponse à @bzo :

Je m’insurgeais juste un peu :
1 – contre ceux qui peuvent estimer que le BDSM est réservé à des déviants, sans connaître les jouissances que peuvent éprouver soumis et maîtres… du moment que tous deux respectent les volontés de l’autre… Afin de connaître ces sensations pour essayer de comprendre, sans plus, ce que l’on ne connaît pas…
2 – contre le manque de persévérance de ceux qui pratiquent autrement que l’orgasme prostatique et n’osent pas exprimer davantage leurs méthodes sur le forum NXPL , y compris le BDSM…

Les esprits étroits appliquent vraisemblablement le mot « déviant » de la même manière aux anéronautes et à tous ceux qui explorent leur sensualité autrement qu’en pénétrant leur femme avec leur membre viril ! Je m’insurge aussi contre eux. Mais je ne m’insurge pas contre ceux qui ne viennent pas témoigner sur NXPL de leurs propres voies de développement de leur sensualité. Je regrette qu’ils soient absents mais je comprends qu’ils peuvent avoir trouvé d’autres espaces de discussions qui leur conviennent.

Un exemple très fort, les femmes. Elles sont très peu nombreuses à s’exprimer sur notre forum alors que
• la majorité des tests réalisés par NXPL concerne des sextoys destinés aux femmes ou aux couples hétéros (rapide décompte des tests: jouets pour les femmes 113, pour les hommes prostate 22 + autres 30, mixtes 24)
• sur les salons de « tchatte » ouverts par @adam sur Discord elles semblent être majoritaires parmi les inscrits qui s’expriment régulièrement.
Tu dis aussi :

il y a parfois de quoi se sentir un peu étranger au forum , car les autres parties du forum ne sont pas vraiment vivantes …. CEUX ne sont donc pas ceux qui le font vivre qui me gênent, mais bien l’indifférence, le silence des autres , pour que le site ne se réduise pas à cette façon de jouir ….Meme si elle est extraordinaire ….

J’aurais la même réaction à ta place ou à celle des internautes qui découvrent le forum et le quittent parce qu’ils ont l’impression qu’il ne parle que d’une pratique qui leur est étrangère. C’est à certains égards la rançon du succès. La multiplication des sujets et des messages sur les orgasmes prostatiques donne l’impression d’un site ultra spécialisé ce qui n’était certainement pas l’objectif recherché par @adam.

Je regrette moi aussi cette apparente spécialisation. Comme tu le dis :

Un forum ne devient que ce que les lecteurs en font

Espérons que des lecteurs nouveaux viennent activer les autres thèmes proposés par le forum.