#30691
AvatarArousal
Participant

@Andraneros : oui je suis assez proche de tes réflexions (comme souvent) sur le plaisir prostatique qui serait féminin.
J’entends bien que certains le ressentent ainsi.
A titre personnel, pas du tout. J’avoue me poser beaucoup moins de questions que certains ici à ce sujet, d’ailleurs (et pourtant…)
Me concernant, je comparerais plutôt ma découverte du plaisir prostatique à une nouvelle adolescence : la découverte du plaisir sexuel, à un autre niveau.
La révélation de l’existence d’un Easter Egg au fond du rectum 🙂