#30717
AvatarPN
Participant

@Andraneros merci pour votre réponse d’il y a 3 semaines. 😀
J’ai lu avec beaucoup d’attention et curiosité.
Je trouve que ça a énormément de sense et je le ressent plus clairement aujourd’hui malgré mon court chemin depuis le réveil ce plaisir.
J’ai voulu prendre le temps de répondre en attendant de voir l’évolution qui s’opère en moi.

Depuis mon dernier écrit et pendant une semaine je me suis efforcé à contrôler cette boule de désir présente en moi, d’autant plus que la contraction permanente et non maîtrisée des muscles du sphincter devenait très inconfortable. Au bout d’une semaine tous ça s’est calmé heureusement..j’avais moins de contractions et la boule de feu s’est endormi petit à petit. .. (j’ai eu recours a des massages, gel anti-douleur musculaire et des comprimés! oui oui, c’était inconfortable et douloureux des fois! )
Par contre il doit y avoir un problème avec mon nerf sciatique qui depuis m’attaque ma jambe et mon fesse droit… > j’ai rendez-vous chez le ostéopathe demain pour essayer de régler la chose (ça va être gênant de l’expliquer l’origine du désordre hehehe).

bref, oublions le nerfs sciatique. Pour le reste j’ai repris la main.
Au bout d’une semaine de abstinence, ça me manquait ma « folle » prostate et ses ondes de plaisir. J’ai fait des séances le weekend avec mon masseur prostatique… et c’est reparti depuis.
Pendant la semaine complètement A-less, j’ai des vagues de désir et de plaisir. des fois ça dure la journée entière ( au bureau,dans le metro, bref, par tout..). Des fois à des moments ponctuelles si je croise quelqu’un dans la rue pour qui j’ai une attirance, ou le mouvement de l’eau sur ma peau quand j’y vais a la piscine, ou le frottement de mon pantalon sur les cuisses, c’est suffisant pour me sentir bercé par ces ondes de désir. J’ai l’impression que la prostate me lèche à l’intérieur sur tout mon corps.
Au coucher, ça revient rapidement, surtout quand mon compagnon me caresse. je suis devenu si sensible à tout ça..En moins de 2 min j’explose avec un orgasme. mes tétons c’est un truc de malade… avant je ne ressentait pas de plaisir en les stimuler, aujourd’hui j’ai évite d’y toucher tellement ça m’allume!
Le matin des fois je suis réveillé par cette flamme intérieure. On se caresse mutuellement (moi et ma prostate), en secret, sans faire du bruit pour ne pas réveiller mon amis. c’est si excitant!
Et puis heureusement il part travailler avant moi, et je me fait des mini séances (des fois 15 ou 30 min). c’est délicieux. Des fois très intense. des fois des mutuelles caresses, moi, ma prostate, mon corps, mon pénis des fois.
quand je me trouve sur le ventre, il m’arrive d’avoir des spasmes dans la hanche qui m’écrasent le pénis contre le matelas. j’adore ça.. même si des fois j’évite pour ne pas avoir des orgasmes éjaculatoires.

Mon libido est particulièrement développé ces derniers semaines, pour le bonheur de mon compagnon aussi 😉 je prends encore plus de plaisir à me faire pénétrer… c’est si intense… uhmm.. je suis chaud

J’ai offert l’Aneros HELIX à mon compagnon qui a démarré son chemin.
Sans surprise, ça lui a rien fait. Pour l’instant je lui laisse la place et le temps de le faire seul, pour qu’il puisse retrouver son se chemin, se mettre à l’aise… et puis je compte bien lui donner une petite main pour essayer de le guider.
Il voit bien que ça me procure beaucoup de plaisir… et que ça en est la cause de mon désir permanent.. il en a envie de découvrir toutes ses sensations.
Je lui met en garde en disant de ne pas se forcer, de le faire naturellement et prendre du plaisir.. ça finira par venir mais il ne faut pas se décourager.

Ce weekend j’ai profité son absence pour en faire 2 séances avec l’ANEROS HELIX.
Ma prostate l’a embrassé directe et s’est bien amusé avec mon corps. elle aime bien se faire presser! :/
Par contre, j’ai l’impression que le fait de me procurer du plaisir si rapidement, m’a enlevé les petites étincelles que je ressentais toute au début;
A un moment je me suis calmé, et en me concentrant sur ma prostate, ma respiration, mes caresses et surtout sur cette énergie dont je prends conscience….j’ai l’impression de pouvoir faire converger cette énergie vers ce point précis pour en suite la faire exploser en moi… voilà pourquoi ton dernier post a pris tellement de sens pour moi et je tenais à te le dire.

@Epicture
a posté hier à ce sujet. je me retrouve complètement dans cette forme d’énergie qu’il décrit. Après féminin ou pas … je trouve qu’en effet une tel sensualité que ces plaisirs dégagent… ça peut avoir beaucoup de féminin.

bon chemin à tous.
(je vous lit attentivement et j’adore).