#30849
AvatarCh313
Participant

Merci Bzo, merci Épicture, pour votre attention à mon égard.
J’ai beaucoup de difficulté pour ‘écrire’, je n’ai pas le lyrisme de Bzo, je n’ai pas la ‘faculté’ de transcrire ce que je ressens ou ce que je pense aussi ‘bien’ que vient de le faire Épicture.
Je me reconnais tellement dans ce qu’il vient d’écrire, je jurerai que c’est mon double.
Moi je reste très basique, trop près de ‘la chose’ que je veux dire, mon approche est trop technique. Je ne sais pas développer mon propos. Je trouve les mots trop faible pour traduire mon mon ressenti ou ma pensée. À posteriori, il me faut souvent plusieurs heures pour décrire un moment qui n’a duré que quelques dizaines de minutes qui était très intense. Je n’ai pas cette facilité, c’est pour ça que j’écris si peu et que je préfère mon direct-live même s’il est succinct.
Pour l’instant je pratique d’une façon très contenue car les contractions ne manquent pas de me rappeler mon hernie, il faut que je fasse attention. Le gastroentérologue que je viens de consulter m’en prévient, surtout avec mon ‘déficit’ de sensibilité. Mon médecin traitant m’à fait la même recommandation. La prochaine étape est une coloscopie.

Mon dilemme profond, je le résume en un mot : partage.
Dans mon ‘intérieur’ je pratique le partage entre mon féminin est mon masculin, et mon désir fou est de le partager avec ‘autrui’ et me sentir ‘moi’ totalement réalisé.
Aimer ‘moi’, aimer l’autre, vaste confusion de la pensée et des sens…

Encore merci, à plus.