#30939
AvatarEnvole
Participant

Hello @bzo,

merci pour ton message 🙂
En fait j’étais en train de travailler, j’avais une petite robe très moulante, le soutien-gorge qui tenait bien mon torse et ma poitrine, un collant très fin, et mes petites chaussures nu-pieds compensées qui terminent si élégamment mes gambettes…Mes oreilles, mes poignets, ma gorge et mes doigts chargés de bijoux dont la pression sur la peau constitue autant de relais des sensations physiques…
Là donc je travaillais, j’avais fini quelque chose, j’avais envie de me relaxer, les jambes croisées l’une sur l’autre, le nylon caressait ma peau…J’ai eu envie de plaisir…Mais je n’avais pas « le feu au cul », plus une envie générale disséminée dans tout le corps…Et j’ai commencé à toucher mes tétons…Qui sont comme deux clitoris pour moi aujourd’hui…

D’ailleurs ce matin, me ressouvenant de ce moment, j’ai écrit ça :

« C’est tellement agréable cette conception globale, holistique, au niveau de l’aura, de la libido…Le plaisir qu’on laisse monter jusqu’en haut…ça prend plus de temps évidemment, mais ce qui est intéressant c’est de le sentir monter…Parfois des jours entiers avant le besoin d’apothéose…C’est magnifique, et ça porte dans la vie quotidienne… »

Tu peux peut-être essayer…En fait le jeu consiste à n’agir au début sur rien en particulier, juste attendre que le besoin de plaisir soit assez fort pour faire comme un genre de flamme dansante autour de toi…Et ensuite, tu appuies juste sur le bon déclencheur…Et tu ressens le circuit du plaisir partout dans le corps, comme des lignes électriques…mmmmm j’adore 🙂

Je comprends mieux aussi aujourd’hui le côté cyclique de la libido féminine, avec ces périodes hautes, où tout le corps a envie de sexe, et ces périodes basses, après de fortes jouissances, où il se ressource, où les organes secoués reprennent leur forme…ça a un côté « plus fort que moi » qui m’émerveille…Et ce qui est super, c’est qu’à tous les stades c’est délicieux…

Tout le meilleur à toutes et tous, beaucoup de plaisir 🙂

Naomi