#31063
bzobzo
Participant

quelle délicieuse séance encore ce soir,
comme je suis heureux, comme je suis comblé,
plein de bonheur, plein de bonheur, plein de bonheur

les sensations que j’ai connues là il y a quelques instants dans mon lit,
je n’avais jamais atteint encore cette qualité, cette finesse, cette liberté,
c’était somptueux, lumineux, aérien,
tant de courbes soyeuses dansaient en moi,
tant d’ondulations langoureuses s’étaient emparé de mon corps,
dansaient avec grâce et volupté en moi

mes mains allaient et venaient librement,
j’avais décidé de ne plus toucher mes parties génitales avec,
uniquement avec les cuisses
et c’est devenu incroyable à partir d’un certain moment,
cette sensation de douceur raffinée incroyablement puissante
m’envahissait tellement, est devenu tellement omniprésente,
le moindre mouvement, le moindre effleurement, me faisait pâmer de plaisir,
je me retournais et retournais encore, envahi de vagues somptueuses

cette caresse intérieure constante, tellement partout, jusqu’au plus profond de mon être,
c’était trop, c’était trop, c’était trop,
j’avais l’impression de ne plus être qu’une fontaine,
une fontaine joyeuse, une fontaine lumineuse,
milliers de gouttelettes s’élançant en jet vertical, dansant à l’unisson, se pâmant à l’unisson,
c’est tout ce qui restait de moi

le féminin s’est paré à partir d’un moment
de coloris tellement riches, tellement variés, tellement nuancés,
je n’arrivais pas à y croire, je n’arrivais pas à croire ce que je ressentais par moments,
tellement c’était éblouissant, subtil, fin, sensuel,
le féminin resplendissait à un point en moi, se déployait à un point en moi,
une telle majesté, une telle amplitude, une telle pureté soyeuse s’exprimaient dans ma chair,
j’avais envie de pleurer de bonheur tellement c’était bon,
tellement c’étaient des moments exquis,
des moments d’extase soyeuse où mon âme semblait flotter au loin parmi les nuages

je vous embrasse,
bzo encore tout ému et tout chose