#31083
AvatarAntoine
Participant

Merci beaucoup pour cette réponse rapide.
Je pense en effet que le fantasme est trop fort. D’où mon unique question: faut-il alors ne pas (ou ne pas trop) fantasmer PENDANT les séances ? Les images m’aident à rester exciter.

D’autre part une précisions. Quand je parle de soumission au plaisir, c’est le fait de ne rien contrôler (ce que je ressens déjà un peu pendant les involontaires), plus que de la soummission ‘classique’. C’est plus un appel vers ces vagues que je pressens.

Bien à vous