#31092
SophiAirSophiAir
Participant

Salut @antoine,
Je salue ta persévérance et ta patience. Et je comprends ta soif et ton envie.
Je ne vais pas apporter beaucoup plus que les excellents posts de @bzo et @andraneros. Simplement, insister sur quelques points :
– laisser faire, lâcher prise total et laisser venir ; c’est tout un travail de perte de contrôle, qui n’est pas habituel chez l’homme. Mais comme tu es déjà sensible ou sensibilisé au plaisir au féminin, ou en tout cas c’est ce que tu recherches, mon expérience personnelle m’a montré que tout a vraiment décollé et a évolué que lorsque je me suis laissé faire par les sensations que je sentais naître, que j’abandonnais ma volonté habituelle de contrôler et de diriger.
– soumission : oui, il s’agit là d’une soumission à TON corps, à TES sensations. Il n’y a rien là de la soumission que l’on peut souhaiter ou que l’on peut vivre, ou subir parfois dans un rapport homosexuel (je suis homosexuel, je précise). Je dissocie d’ailleurs pour ma part, les séances avec et sans Aneros, qui n’entrent pas dans la même catégorie. Je me sens beaucoup plus homme pénétré avec Aneros (ce qui est plus proche de ma pratique habituelle avec mon compagnon), et beaucoup plus et délicieusement femme sans Aneros, lorsque je sens mon corps se transformer.
– si des sensations courtes ou furtives sont déjà là, c’est le plus important. Elles ne demandent qu’à se développer.
Pourquoi ça ne va pas plus loin ? : Est-ce que tu es dans un environnement favorable ? Je veux dire par là, est-ce que ton environnement te permet un relâchement total. Il y a le stress de la vie courante, certes. Mais si tu ne vis pas seul, est-ce que ta partenaire est au courant, est d’accord avec cette pratique ? Est-ce que tes enfants sont dans les parages pendant tes séances ? Le fait d’être sur ces gardes peut être handicapant pour vivre une belle séance satisfaisante.
Voilà, j’espère pouvoir contribuer par ces quelques mots à une recherche fructueuse de tes plaisirs. Je te souhaite de bons voyages vers les rives orgasmiques.