#31098
bzobzo
Participant

c’est tout simplement génial de découvrir que de nouvelles sensations sont toujours possibles.

notre pratique n’a pas de limites, il y a toujours moyen de progresser, il y a toujours moyen d’aller plus loin,
cela dépend vraiment que de toi

e ne suis pas sûr de réussir cette fusion, mais je vais essayer. Ca vaut le coup…

et comment…
sentir en soi cette union, cette fusion, c’est assez magique.
Dans mon bassin, des tas de mouvements, tu commences un mouvement,
typiquement, par exemple, le mouvement de pénétration,
au début tu as l’impression d’être à un bout du pénis en érection,
de le manier, de l’enfoncer d’un coup de rein
mais quelques instants après, c’est comme si tu étais à l’autre bout de l’engin,
que tu l’accueillais en toi, que tu le sens s’enfoncer dans ta chair,
tu le sens remonter en toi, provoquer de douces explosions sur son passage,
tu sens ton bassin céder un peu comme des roseaux sous le poids de la poussée

c’est bien du même mouvement que je parle mais que d’un instant à l’autre,
tu sens différemment,
en fait il y a une continuité, une progression de la sensation,
au début tu le sens au masculin
mais très vite il y a un glissement, tu le sens au féminin,
je ne sais pas exprimer cela autrement,
cette douce ambiguïté et ambivalence des sensations dans mon bassin,
ça va et ça vient dans les sens,
je sens constamment le masculin et le féminin à l’oeuvre

par moments je sens la lutte amoureuse du masculin et du féminin en moi
avec une telle vivacité, une telle précision,
ça prend des dimensions étonnantes, des extases très fortes et qui durent,
c’est là qu’il y a des sensations qui deviennent comme des visions,
le pont dans la lumière par exemple, il y a quelque temps

ceci étant dit, tu peux y arriver aussi sans problème
avec tes dispositions et tes facilités,
sans doute est-ce que question de temps,
tu utilises beaucoup ton imagination, cela me fait penser à @ch313 qui peut vivre ses fantasmes dans sa chair

mais là si tu veux vivre cette expérience,
peut-être s’agit-il de plus se fier à ton corps
et à ses possibilités sans utiliser tes fantasmes

peut-être, je dis bien peut-être

en tout cas, il faut avoir toujours la curiosité et la volonté
d’explorer , de faire des nouvelles découvertes,
c’est une nécessité aussi pour des gens comme moi qui pratiquent tous les jours,
sans quoi il y a le risque de tomber dans une routine,
de laisser les sensations s’émousser à force de revivre toujours la même expérience jour après jour

ceux qui pratiquent que de temps à autre,
peuvent se permettre de se reposer sur leurs lauriers
car ils laissent passer du temps entre leurs séances
mais avec une pratique intensive, quotidienne,
il faut se renouveler très régulièrement

cela ne veut pas dire changer du tout au tout toutes les semaines bien sûr,
non, progresser petit à petit, explorer, essayer des nouveautés,
changer un petit quelque chose ici ou là

la règle d’or pour moi,
c’est privilégier la qualité,
il faut toujours essayer d’améliorer la qualité des sensations
et non pas privilégier la quantité

de toutes façons à partir d’un certain stade, c’est la seule façon d’évoluer,
il y a un moment où tu ne peux plus atteindre des niveaux d’intensité encore supérieurs
juste en en faisant toujours plus,
non il faut cibler la qualité, c’est à partir d’un moment la seule vraie progression,
le reste n’est que de la poudre aux yeux


@pcommep
, tu utilises aussi ta prostate
et tu fais intervenir dans tes jeux tes parties génitales,
tu as donc les principaux ingrédients nécessaires,
tu as un pôle masculin et un pôle féminin, actifs en toi
après c’est juste une question d’arriver à bien les sentir à l’oeuvre,
c’est là que la qualité des sensations intervient,
elle va faire ressortir cette lutte amoureuse, cette fusion à l’oeuvre en toi
mais tu dois peut-être totalement faire confiance à ton corps
et pas faire intervenir tes fantasmes,
c’est peut-être une facilité, je dis bien peut-être, là aussi,
à tester