#31139
AvatarArousal
Participant

Ce qui semble avoir marché chez moi comme chez beaucoup d’autres, c’est d’avoir une attitude très passive et d’auto-observation intérieure assez neutre (« do nothing »), dans le noir, les yeux fermés. Ca ressemblerait plus à une séance de relaxation/méditation qu’à une activité sexuelle ! Je dirais même que (du moins au début) ça marche presque mieux sans une trop grande excitation sexuelle. Cependant (et ça paraît contradictoire) l’abstinence prolongée côté pénis/éjaculation aide bien.