#31155
bzobzo
Participant

En tout cas, m’exciter seul, juste avec mes sensations, ça , c’est un challenge j’ai envie de dire, pour moi.

Alors banco @antoine ! Bon cheminement.

j’ai envie de rajouter,
tant qu’on n’a connu qu’une sexualité classique, en tout cas aucun de ces jeux plus élaborés en solitaire,
on a du mal à imaginer que cela puisse être possible,
de pouvoir arriver à des orgasmes juste avec ses sensations,
sans aucune manipulation de son sexe ou de pénétration anale

mais une fois qu’on est bien avancé là-dedans,
qu’on arrive à bien se lâcher, qu’on devient sensible à toutes sortes de sollicitations
comme les auto-caresses
et puis bien sûr les vibrations de sa prostate,
on se rend compte que notre sexualité est tellement protéiforme,
qu’il y a mille manière d’arriver à la jouissance,
une fois qu’on sait comment solliciter son corps,
lui il ne demande que cela,
notre chair aime jouir, aimer éprouver du plaisir,
il suffit pour ainsi dire que de se laisser aller à ses impulsions,
à son imagination, à ses envies,
d’oser en fait

certains n’osent pas y aller
et ceux qui seraient prêt à oser, ne savent pas qu’on peut y aller,
ou ne savent pas comment y aller

la difficulté aussi,
c’est qu’il n’y a pas une voie royale, commune, qu’il suffit d’indiquer avec suffisamment de précision,
il y a des points communs techniques et mentaux à tous nos parcours
mais il y a des singularités,
chaque parcours à certains égards, est unique
et ce sont ces points qui n’appartiendront qu’à toi,
qui prennent souvent du temps à être découverts, maîtrisés,
forcément comme personne n’y a été

c’est à chacun de les découvrir dans son coin, ces points d’achoppement, uniques pour chacun, sur le parcours,
de les apprivoiser suffisamment pour chevaucher la vague