#31276
bzobzo
Participant

dites, les quelques personnes qui me lisent,
est-ce que je deviens grandiloquent, est-ce que j’en fais trop?

mes séances vont dans une direction pour l’instant,
une dimension, comment dire, sensuelle, voluptueuse, terriblement voluptueuse
mais en même temps de plus en plus extatique, de plus en plus,
je cherche le mot,
de plus en plus une sensation de fusion, de communion,
d’une mystique sauvage à l’oeuvre,
une sensation d’harmonie, de musique, plus grande, beaucoup plus grande que moi ,
naissant dans ma chair

j’essaie de traduire cela
mais peut-être le rendu pour l’instant est-il, grandiloquent, pédant, maladroitement prétentieux,
j’ai besoin d’opinions externes
pour éventuellement rectifier le tir dans mes écrits