#31353
AvatarArousal
Participant

@pcommep : oui parfois j’ai un peu comme la sensation de tomber, comme quand le grand 8 se met à plonger, juste avant un orgasme.
Sinon pour décrire ce que j’ai ressenti pendant ce super-O… pas évident… les mots sont difficiles à trouver… déjà je suis brutalement dans un état second, le plaisir prend d’un coup possession directement de ma région pelvienne et indirectement du reste de mon corps. Un plaisir… comment dire… brutal, violent, horrible, épouvantable 🙂 Clairement il y a moyen de tomber dans les pommes si ça se prolonge je pense ! Difficilement soutenable.
En fait si je devais décrire le plaisir prostatique je comparerais ça à l’inverse d’une forte douleur. « Tu t’es déjà écrabouillé le doigt avec un marteau ? Tu te souviens de la douleur ? La même chose en symétrique, côté plaisir ». Enfin ça c’est pour les « maxi-mini-O » ordinaires. Là en super-O on est bien au-delà !