#31553
bzobzo
Participant

mon corps ce soir m’a encore rendu fou de bonheur, ivre de plaisir

je ne sais pas si cela se reflète dans mes textes
mais c’est de mieux en mieux chaque soir, enfin pratiquement chaque soir,
ce n’est pas que ce soit plus intense, non ce n’est pas cela,
comment cela pourrait être plus intense que les super O que j’ai vécus par le passé avec masseur
qui duraient parfois plusieurs minutes?

non ce n’est pas plus intense, c’est juste totalement différent, juste mieux
la qualité des sensations est devenu telle, tellement riche, tellement variée,
et puis surtout cette sensation de se faire l’amour,
ah cette sensation de se faire l’amour
ou bien plus simplement cette sensation de faire l’amour mais en tant que femme,
c’est surtout cela qui devient plus en plus réaliste, de plus en plus incroyable,
il faut l’avoir vécu,
cet abandon lascif accompagné de tout ce nectar chaud, ondoyant, dans la chair,
toutes ces vagues soyeuses, frissonnantes partout en moi,
c’est comme si je jouissais quelque part de la première seconde à la dernière quasiment,
une extase plutôt, ce mot convient mieux,
une longue extase de la chair qui dure des dizaines de minutes,
qui m’emporte au-delà de toutes les limites
et qui semble mûrir de jour en jour

empli des pieds à la tête d’un plaisir à hurler tellement c’est délicieux,
tellement c’est vif, tellement c’est nourrissant, coloré de mille nuances

et puis la façon dont j’ai développé ma pratique,
tous mes gestes, tous mes mouvements, semblent être ceux d’un acte sexuel,
enfin c’est comme cela que je les ressens, que je le vis,
rien de mécanique, rien de systématique,
c’est passionné, c’est ardent, des caresses tendres, fougueuses , selon les moments,
c’est comme si j’étais dans les bras d’un amant en train de me tordre de plaisir
il me caresse, il me pénètre, je le sens en moi, je sens ses mains sur moi,
je vis cela tellement dans ma chair, tellement dans mes sens,
c’est magique les ressources au fond de nous

et c’est cela qui se renforce de plus en plus jour après jour,
je ne sais pas où cela va me mener
mais c’est une aventure incroyable à vivre,
incroyable