#31751
luckylucky
Participant

Bonjour tout le monde,

Personne n’est obligé de suivre le cheminement de quelqu’un d’autre ! D’ailleurs, cela est impossible.
La « personnalité » de chacun va avoir une très grande importance.

Epicture dit qu’il faut que ces plaisirs s’intègrent à la vie.

Si les orgasmes s’intègrent sans gêne particulière ou ajoutent quelque chose au plaisir mutuel, par exemple avec son épouse, ou même produit une sorte d’extension bienheureuse au-delà même du sexe, c’est tant mieux. Et si le but voulu est celui-là et que l’on y arrive, alors c’est grandiose. L’équilibre est toujours sympathique.

Mais le tout est de savoir comment la vie va se plier à ces plaisirs aussi.

Si les orgasmes conduisent à des changements radicaux de vie, c’est comme ça ! Mais ce n’est pas forcément souhaitable. Il y a là une sorte de déséquilibre.

Cela m’arrive ! Mais c’est surtout à cause de ma personnalité qui a intégré les orgasmes prostatiques, tremplin magnifique, dans une évolution beaucoup plus vaste, dans ma quête depuis toujours et qui n’est pas terminée, parce que je crains fort qu’elle ne soit interminable. Ma vie est ma quête ! Instable, déséquilibrée, mais jamais ennuyeuse… !

Bisous
Julie