#31791
AvatarEnvole
Participant

comme il y a moyen de s’aimer physiquement,
c’est plus parfait, plus riche, plus fort et bien plus long
que n’importe quel résultat qu’il y a moyen d’atteindre en couple pour un homme
mais bon bien sûr, il n’y a pas que cela qui compte,
quand l’autre est hors de nous,
dans une autre chair meut par une autre volonté, une autre sensibilité,
on dédouble les univers qui se rencontrent, les univers qui s’entremêlent,
on les multiplie à l’infini en fait
si on a en soi suffisamment de richesses et notre compagne ou notre compagnon aussi

un ou une autre nous offre quelque chose que nos abysses, ne pourront jamais nous offrir,
une autre chaleur, un autre souffle,
toute la complexité verticale d’un autre univers enfoui dans un corps,
sans quoi cela fait longtemps
qu’on resterait pour le plaisir sexuel, chacun dans son coin
et on se rejoindrait que pour procréercomme il y a moyen de s’aimer physiquement,
c’est plus parfait, plus riche, plus fort et bien plus long
que n’importe quel résultat qu’il y a moyen d’atteindre en couple pour un homme
mais bon bien sûr, il n’y a pas que cela qui compte,
quand l’autre est hors de nous,
dans une autre chair meut par une autre volonté, une autre sensibilité,
on dédouble les univers qui se rencontrent, les univers qui s’entremêlent,
on les multiplie à l’infini en fait
si on a en soi suffisamment de richesses et notre compagne ou notre compagnon aussi

un ou une autre nous offre quelque chose que nos abysses, ne pourront jamais nous offrir,
une autre chaleur, un autre souffle,
toute la complexité verticale d’un autre univers enfoui dans un corps,
sans quoi cela fait longtemps
qu’on resterait pour le plaisir sexuel, chacun dans son coin
et on se rejoindrait que pour procréer

Comme tu as raison !!! ça montre toute l’ampleur du progrès qu’on pourrait encore faire collectivement, si les êtres humains savaient collectivement à quel point l’amour peut être infini…Comme quoi l’humanité a encore beaucoup de marges de progression !!!