#31863
AndranerosAndraneros
Modérateur

En lisant les messages de notre forum vous avez pu constater que vous n’êtes pas le seul à ne pas vivre votre premier orgasme prostatique dès les premières sessions. Cette situation n’empêche cependant pas de l’atteindre. Tout me paraît donc normal en ce qui vous concerne.

Vous semblez avoir ressenti

Quelques signes de plaisir

dès les premières sessions. C’est bien mieux que d’autres. Vous avez su essayer diverses positions. C’est parfait.

Votre 4ème session a été un échec parce que votre état d’esprit n’a pas respecté une des règles d’or de l’accès au plaisir prostatique, NE RIEN ATTENDRE de la session que vous engagez. Votre objectif est de vivre des orgasmes prostatiques. Pour l’atteindre vous devez cesser d’y penser quand vous commencez votre session. Vous devez vous concentrer sur ce que vous ressentez sans chercher à provoquer l’orgasme. C’est contre-intuitif mais c’est la meilleure voie pour réussir.

Vous devez avoir en tête que vous aurez peut-être besoin de temps, de plusieurs voire de nombreuses sessions pour reprogrammer votre corps et votre cerveau, pour ouvrir une nouvelle voie de plaisir.

– Cette fameuse contraction involontaire n’arrive pas. Pourquoi ? Est-ce normal au début ?

Oui, c’est normal.

-On me parle de détente et d’excitation. Comment cela peut être compatible ? Je ne peux pas faire les 2 en même temps.

C’est la question que presque tout le monde pose. C’est normal. Il faut parvenir à la relaxation musculaire qui est naturellement associée à la mise en veille du cerveau conscient (endormissement). Or dans notre cas le cerveau conscient doit rester éveillé en état de méditation pour percevoir la stimulation du masseur, apprécier à quel point elle est plaisante et se préparer à recevoir l’orgasme qui explosera de lui-même quand les conditions seront réunies. Mais vous ne déclencherez rien.

Après la phase détente, je contracte la zone anale 15-30 secondes, je relâche 2-3 secondes et je recommence. Est-ce correct ?

Ce qui est correct est ce qui vous fait de l’effet naturellement. Cette séquence est correcte si elle devient naturelle, non si vous vous forcez à la faire.

C’est normal au début de ne pas savoir coordonner la détente, la respiration et les contractions volontaires de lancement. Si vous n’y parvenez pas spontanément acceptez l’idée que vous avez besoin d’une période d’apprentissage pendant laquelle vous pourrez vous entraîner à pratiquer séparément les contractions, la respiration abdominale, la détente. Vous pouvez le faire en dehors de vos sessions. Peu à peu tout deviendra naturel. Peu à peu vous n’y penserez plus.

Vous pouvez simplifier le travail de coordination en vous concentrant d’abord sur la relaxation puis en enchaînant sur la respiration profonde qui bien pratiquée est source de stimulation du masseur sur la prostate. Vous pouvez ne rien faire d’autre que vous détendre, relâcher les tensions musculaires en appliquant la méthode dite « do nothing » et concentrer votre attention sur ce que vous ressentez au niveau du rectum et du périnée.

Engagez vos sessions comme si elles étaient des entraînements et non pour atteindre l’orgasme. Progressivement les micro sensations vont s’amplifier, devenir des vagues de plaisir et rien que cette expérience sera suffisante pour vous exciter. Vous nous direz ensuite que les vagues de plaisir deviennent intenses et nous vous répondrons que ce sont vos premiers orgasmes prostatiques mais que vous ne les reconnaissez pas…

En attendant n’hésitez pas à revenir chaque fois que vous en ressentez le besoin pour nous dire comment évoluent vos sessions, pour obtenir les réponses aux questions que vous vous posez, pour recevoir nos encouragements.

Vous comprenez pourquoi nous parlons de cheminement. Peu de prostatonautes parviennent immédiatement à l’orgasme. Si vous n’avez pas la chance de plonger spontanément, très rapidement dans la jouissance prostatique, vous devrez faire preuve de patience, d’application et de confiance. Si vous savez faire cet effort vous parviendrez presque certainement à connaître le plaisir prostatique et à vivre l’expérience du super O’.

Bon cheminement @lighteningbolto.