#31885
Avatargorgoneyezed
Participant

Bonjour matou8313, je vous remercie pour l’interêt que vous portez à mes histoires et de ces compliments qui me touchent. Je suis assez d’accord avec vous sur le fait que que le terme hypnose n’est pas le mieux choisi pour refléter l’idée d’être sous le contrôle total d’un ou d’une personne au point de ne plus être maitre de ses propres gestes ou l’impression d’être la marionnette de cette personne. Et d’ailleurs je préfère le terme fasciner (par rapport a l’action de paralysie) plutôt qu’hypnotiser(qui fait plus référence à un endormissement ou un assoupissement,une détente profonde, dans les outils de soins actuellement utilisés), bien que lorsqu’il est dit dans un dialogue: « je vais t’hypnotiser ! », l’effet sur mon esprit est beaucoup plus fort que « je vais te fasciner ! ».
Cela tient peut-être au fait que je suis hypno-fétichiste et que l’univers fantasmagorique que j’ai mis derrière le mot est beaucoup plus imagé.
Je crois que la dimension de l’irresponsabilité et de l’abandon dans l’acte du plaisir absolu futur est la donné la plus importante de cette relation, et je n’ai pas fait l’analyse psychiatrique la plus poussé pour expliquer le phénomène. J’ai juste essayé dans mon premier post, de mettre en exergue les manipulations psychologiques qui à mon sens pourraient avoir créer ce genres de modèles de fantasmes qui pour moi son d’ailleurs plutôt récents.
Les travaux du sadomasochisme découvert par le marquis de Sade, sont il me semble, liés à une pulsion de petite mort dans l’orgasme et ne reflètent pas les principes de dévotions et soumissions dans un monde ou la pulsion sexuelle a été détourné pour autre chose.
quand vous dites:

Quel homme n’a pas fantasmé de jouir et de faire jouir sa partenaire sans rien faire ? Se laisser porter vers l’orgasme commun sans rien faire ? Peut-être aussi par dépit de ne pas arriver à jouir ou faire jouir comme on le rêve ? Enfin c’est tout au moins mon cas ….. Je ne vous accuse pas …..

Je pense que vous avez mis le doigt (si je puis dire 🙂 ) sur quelque chose d’important car c’est le principe d’abandon qui est le moteur de la sexualité dans l’hypnose érotique, bien plus que la soumission. Même si il y a inévitablement soumission, ce qui me fascine le plus dans l’hypnose érotique (H-E) c’est la sensualité du « prédateur » qui par sa grâce, sa beauté, sa sensualité ou une forme de persuasion magnétique (avec le coté animal caractérisé par le serpent kaa dans « le livre de la jungle » que j’ai cité plus haut et qui est clairement la figure la plus maline des prédateurs dans le règne animal) totalement « subjugante » va prendre le contrôle de l’esprit et/ou du corps de sa victime, tout en douceur et subtilité. La victime n’est même pas obligé d’atteindre la jouissance, puisqu’incapable de faire des gestes qui ne lui soit pas commandé par la créature qui la possède alors.
On retrouve bien cette vision dans Tullah, qui est une créature hybride qui ne pourrais attirer un être humain si elle n’usait de stratagèmes et de pouvoir hors de la porté d’une humaine. Après, sur la sexualité je crois qu’il y a de tout et notamment des hommes qui ne peuvent admettre d’être celui qui à le contrôle de l’acte. Et je crois donc que nous sommes, vous et moi de ceux qui accepte de se laisser manipuler dans l’acte sexuel. Les précurseurs probablement dans la sortie du patriarcat 😉

Sur la dernière partie de votre message, je comprend assez bien la relation qui vous motive dans l’acte sexuel et si mon épouse me demandait de lui faire vivre une relation plus « forcé », sans coups de fouets ou violence un peu plus extreme, je crois que j’accepterai volontiers pour lui faire plaisir, étant assez ouvert sur la chose et très imaginatif quand il est question de sexualité. Mais ce n’est pas ma tasse de thé ni la sienne non plus et du coup nous nous amusons autrement. Néanmoins je lui ai fait part de mon fantasme d’hypnose érotique, peut-être déjà pour m’alléger dans ce qui peut être un lourd secret à porter seul, mais aussi peut-être par la suite pour qu’on puisse le vivre ensemble. Mais je crois que c’est un peu trop de mise en scène pour elle.
c’est très intéressent de pouvoir en discuter et aller plus loin dans la réflexion Matou 😉 merci