#31905
AndranerosAndraneros
Modérateur

Le problème de l’alcool est qu’au delà de la destruction du foie il fait souvent perdre en concentration plus que ce qu’il fait gagner en désinhibition et en excitation. Les effets de l’alcool, quand ils ne conduisent pas à un sommeil comateux, libèrent surtout les réflexes primaires ce qui est à l’opposé de ce qu’on cherche au début de notre pratique du massage prostatique.

Donc pour ajouter une réponse à la question posée par @christoul l’alcool n’est pas un bon déclencheur de super O’.

L’expérience n’a pas été inutie. Merci @lighteningbolto et bon cheminement.