#31908
luckylucky
Participant

Bonjour,
Je ne peux pas contrôler parfois. Mais j’ai appris à faire passer des vessies pour des lanternes.

Exemples :

* Sur la plage, je ne peux pas m’allonger et me détendre, sinon les spasmes arrivent. Et cela se voit comme un nez au milieu d’une figure. En fait, cela ne se voit pas vraiment :
– d’abord parce que les autres ne passent pas leur temps à me fixer
– ensuite parce que j’agis en changeant de position par exemple et le spasme disparaît dans le mouvement de mon corps.

* J’adore l’eau. Je me baigne dans de l’eau même fraîche. Je me mets dans le Gardon et alors l’eau fraîche sur mon corps, mes tétons qui se mettent en érection, et un spasme, et un autre, je plonge pour crier dans l’eau ! Sous l’eau, on ne peut pas m’entendre….

* Mais l’air fait pareil. Un petit courant d’air se lève et je sens l’air sur mon corps. De ma serviette, je me lève et marche parce que si je reste il y aura un orgasme.

* Une amie, lors d’un dîner entre amis, passe à côté de moi et son sein me frôle. Hou là ! Je suis parti vite en d’autres lieux pour calmer le jeu.

Mais des fois je ne peux pas faire passer des lessies pour des vanternes… alors :

* A l’hôpital, je me fais opérer. Je suis en réanimation. Plein d’infirmières. Je vais bien, je me détends et paf un spasme, deux… soudain 3 infirmières autour de moi :  »
– Ca va Monsieur ? Qu’est ce qui vous arrive ?
– Ca va, je vais bien. Ca va.
– Cela vous arrive régulièrement ?
– Oui, oui, tout va bien !  »
Bon là c’est dur parce qu’en étant à l’hôpital, je suis forcément dans un lit, à me détendre, à me reposer et là, ça ne fait pas un pli. L’orgasme arrive !

Voilà quelques exemples des difficultés toutes relatives qui attendent celui ou celle qui jouit tout seul.

Bonne nuit à tous
Julie