#31911
bzobzo
Participant

Voilà quelques exemples des difficultés toutes relatives qui attendent celui ou celle qui jouit tout seul.

hé, hé, dur parfois la vie d’artiste en auto-érotisme

* J’adore l’eau. Je me baigne dans de l’eau même fraîche. Je me mets dans le Gardon et alors l’eau fraîche sur mon corps, mes tétons qui se mettent en érection, et un spasme, et un autre, je plonge pour crier dans l’eau ! Sous l’eau, on ne peut pas m’entendre….

* Mais l’air fait pareil. Un petit courant d’air se lève et je sens l’air sur mon corps. De ma serviette, je me lève et marche parce que si je reste il y aura un orgasme.

cela j’imagine très bien, une fois que je suis excité, que je suis lancé, je deviens aussi sensible au moindre mouvement, au moindre frôlement,
c’est splendide de vivre cela, tout notre corps devient un organe sexuel
prêt à s’enflammer au moindre soupçon de contact

A l’hôpital, je me fais opérer. Je suis en réanimation. Plein d’infirmières. Je vais bien, je me détends et paf un spasme, deux… soudain 3 infirmières autour de moi : »
– Ca va Monsieur ? Qu’est ce qui vous arrive ?

cela ne risque pas de m’arriver,
avec le système que j’ai développé lentement au fil des mois,
il me faut vraiment plus grand chose pour immédiatement désormais être dans tous mes états
mais sans ce pas grand chose, rien ne se passe heureusement

c’est bien précis en fait,
il faut qu’il y ait simultanément un effleurement par mes cuisses de mes bijoux de famille,
une contraction qui remonte un peu en moi
(cela fait vibrer ma prostate et en même temps me donne la sensation de pénétration)
et puis au moins un doigt ou deux qui jouent un instant sur ma peau,
je fais ces trois actions simultanément, je ne me contrôle presque plus

en fait chacune de ces actions séparément est déjà suffisante pour déclencher des effets
mais pour atteindre immédiatement la pleine puissance, j’ai besoin des trois en même temps,
en tout cas au début,
une fois que je suis bien excité,
je peux faire à peu près n’importe quoi,
juste rouler dans mon lit par exemple,
me frotter la jambe, ou respirer un peu fort,
me lécher avec la langue, juste bouger en fait, est déjà assez, une fois que je suis bien excité

c’est tellement merveilleux tout cela,
de pouvoir vivre de pareilles choses,
homme , on était prédestiné aux érections, aux éjaculations,
peut-être quelques fantaisies à côté de cela

alors que là ce que je vis, en est aussi éloigné que possible
et quels flots de volupté, quelle félicité dans la chair, dans la tête,
rien que d’y penser,
j’en frissonne de la tête aux pieds,
c’est assez magique tout cela

et puis pour toi, @Julie Armandine,
cela a bien sûr encore une toute autre dimension,
cette féminité éveillée comme pour @envole,
elle t’a permis de te révéler à toi-même,
de comprendre ta nature,
tu veux la vivre au quotidien, dans ton quotidien,
je trouve cela splendide et très courageux