#31923
bzobzo
Participant

j’ajouterai que cet accroissement des sensations, cette soudaine libération, ouverture complète des vannes,
n’avait rien à voir avec le fait que je gardai à nouveau éloignée ma main de mes bijoux de famille,
je l’ai cru quelques instants que c’était lié
mais non, je m’étais trompé, c’était juste une coïncidence

depuis hier soir j’ai ré-intégré les manipulations avec les doigts aussi de mes parties génitales
et là aussi le surcroît de puissance est décoiffant,
l’explosivité, la verticalité que ce type de contact apporte,est tout à fait le bienvenu
et enrichit considérablement

un équilibre pour l’instant semble bien en place,
le surcroît de puissance des sensations désormais
quand ce sont les cuisses qui jouent avec mes parties génitales
ou alors quand j’ai des doigts qui farfouillent dans mon A-pussy
fait qu’il y a une sorte d’équilibre, en tout cas pour l’instant,
entre ces différentes façons de solliciter le plaisir, d’éveiller des sensations,
en bas dans le bassin,
il n’y a pas, pour l’instant en tout cas,
de tentation d’avoir les doigts de plus en plus au contact des génitaux,
ceux-ci s’éloignent, les cuisses prennent le relais
et cela reste délicieusement puissant, envahissant
et surtout tellement différent,
toute cette soie, toute cette douceur chaude, frémissante, émanant de mes couilles,
c’est absolument irrésistible

et puis à l’arrière quand mes doigts vont jouer dans mon A-pussy,
là aussi c’est tellement bon, tellement divinement bon,
que les trois façons d’éveiller du plaisir en bas,
cohabitent et créent une émulation très positive entre elles

et ainsi je bénéficie de la formidable verticalité, explosivité, des contacts des doigts,
étonnant d’ailleurs à quel point les sensations éveillées sont différentes
quand on y va avec les doigts ou avec les cuisses,
c’est même assez diamétralement opposé,
il faudra un jour que j’étude cela de plus près, d’où peut venir cette différence si radicale