#32025
EpictureEpicture
Participant

Tu as une façon de scinder les choses en deux, avec d’une part nous qui sommes centrés sur la prostate, et ceux qui ne peuvent pas ou ne le sont pas, qui indique un sentiment de stigmatisation, voire de discrimination.

Personnellement je ne me sens pas concerné. Dans mes posts j’ai tenté à maintes reprises d’aborder des sujets assez divers qui ne sont pas centrés sur la prostate : l’électrostimulation, le rasage et l’épilation, l’usage de plugs, de cockrings, les tantra et le tao, Mantak Chia et ses techniques , la philosophie, et de clamer haut et fort que l’activité sexuelle pouvait ne pas se focaliser sur la prostate, la prostate, et toujours la prostate, mais constamment les réponses me ramènent vers elle, comme une brebis égarée. Aujourd’hui, j’en ai fait mon deuil, je parcours mon bonhomme de chemin, que je partage quelques fois sur mon fil de discussion, et qui parfois fait réagir quelques lecteurs.

Ici mon premier post de présentation du mois de mars dernier :

Il se dégage des forums une sorte de distinction entre ceux qui connaissent L’orgasme prostatique, et ceux qui ne le connaissent pas encore, avec pour tâche de découvrir le « GRAAL ». Je sais bien que cette distinction n’a aucune volonté de séparer une sorte de classe d’élites, et une classe de débutants, mais certains sont comme désemparés de voir leur cheminement stagner, ou avancer à une vitesse ne correspondant pas à leurs attentes. A ceux-là, je veux dire ne vous découragez pas !

Et là la réponse d’andraneros :

L’un des objectifs du site Nouveauxplaisirs, créé par Adam, est bien d’aider tous ceux qui le souhaitent à découvrir l’orgasme prostatique, je suis heureux de lire que vous avez commencé votre cheminement avec satisfaction.

Faut-il s’en offusquer ? Ma présence ici depuis lors indique que je suis resté. Chacun est libre de dire et faire ce qui lui semble bon malgré les remarques, les réponses, et le sentiment que chacun finalement reste dans sa bulle, dans son univers mental. c’est pour cela qu’il est si difficile de trouver un ou une partenaire, car le plaisir finalement se vit dans son corps à soi, pas dans celui de l’autre. Cependant, il semble qu’il y ait une possibilité pour que des échanges soient possibles. Adam en a fait l’expérience, mais pas seulement, je pense que ce serait un sujet très intéressant à creuser. C’est déjà le cas un peu dans les sujets consacrés aux tantras.

Ta prostate n’est pas le seul organe par lequel peut naitre un plaisir qui se transforme en orgasme. J’en fait l’expérience quotidiennement. Et je ne parle pas de super O. Je parle d’un état général ou le corps donne, spontanément des instants de plaisirs intenses. Je suis incapable de dire quelle est la responsabilité de la prostate la dedans. Mon cœur se met à vibrer, ma tête chauffe, et mon corps fourmille par endroits, mais je n’ai rien fait de particulier. Je suis juste dans cet état de disponibilité à ce qui peut arriver. Ca marche pas mal avec le visuel, avec la beauté de ce que je regarde, ou de ce que j’entends, la qualité d’un toucher, d’une caresse, bref ça passe par tout le corps.

Bises à toi Matou8313