#32118
SophiAirSophiAir
Participant

@epicture, bienvenu au club. J’expliquais il y peu à @bzo comment ce qu’il appelait une nappe phréatique de plaisir, est chez moi constamment affleurant. Dans un autre post, j’indiquais être tout le temps sur la brêche. Ma pratique « discrète » est du même registre. En fait, je profite de la moindre parcelle de disponibilité pour laisser remonter ces vagues ou vaguelettes de plaisir, mon imagination fait le reste, et immédiatement une langue bienfaitrice commence un cunilingus, un doigt vient s’immiscer entre mes lèvres, et avec un peu plus de temps un pénis s’introduit avec chaleur et volupté dans mon vagin. Le morphisme va et vient et fait de moi, d’un moment à l’autre l’homme social ou la femme orgasmique. C’est un plaisir presque permanent, en tout cas, infiniment disponible.
Je te souhaite beaucoup de plaisirs furtifs et/ou prolongés.