#32474
AndranerosAndraneros
Modérateur

Bonne année @severus. Je suis heureux de constater que vous continuez à lire nos échanges et à en tirer avantage. Votre fidélité, même trop discrète, nous comble. Vous nous dites :

J’ai été cependant très fidèle, revenant régulièrement à mon aneros afin de garder le pli, de ne pas régresser dans mes progrès de rewiring et de rester alerte. Somme toute, poursuivre un apprentissage que je croyais terminé à tort.

Votre cheminement n’est pas linéaire mais vous vous appliquez à continuer vos sessions en sachant que la pratique, sans attente inutile, est à terme bénéfique.

il y a eu un léger mieux en fin de printemps.

Vous avez bien su prendre en compte ce que vous viviez et non ce que vous attendiez. C’est ce qui a nourri votre cheminement ces derniers mois.

Je ne pensais pas cette recherche simple, et je savais qu’elle nécessitait un réel travail sur moi-même. J’ai donc pris le temps d’avoir le temps. Je faisais donc des entraînements de base, des gammes sur un piano dont j’ignorais encore le sens et la tonalité des touches. (… )
Fort de ces expériences et confiant, finalement, dans ma propre capacité à retrouver, trouver, cultiver, etc., le royaume du plaisir prostatique, je me sens libéré d’une contrainte que je ne parvenais pas à nommer. Reste que je sais qu’il y a encore du chemin. Je ne vois pas cela comme une gêne, ces dernières semaines ayant été riches en nouveautés, je sais donc que ma route a été empruntée, que d’autres y sont parvenus, et que d’une certaine manière, ils m’attendent. Je vous donne donc rendez-vous.

Vous êtes sensibles comme beaucoup d’entre nous au stress et aux contraintes de votre vie quotidienne. C’est normal. Votre qualité est de savoir laisser passer ces moments tout en gardant le sens de votre quête sensuelle, tout en acceptant que ce n’est pas parce que vous cherchez que vous trouvez automatiquement et immédiatement votre trésor.

Vous avez le meilleur état d’esprit possible et, si je comprends bien, vous en êtes récompensé en retrouvant peu à peu les bonnes sensations qui vous avaient déjà conduit aux portes du paradis. En repartant sur cette base votre cheminement vous conduira maintenant encore plus loin, encore plus haut et je suis persuadé que nous vous retrouverons très rapidement avec d’excellentes nouvelles, peut-être même ponctuées d’exclamations, qui traduiront votre joie de vivre une expérience de jouissance encore plus complète.

Bon cheminement @severus.