#32488
lighteningboltolighteningbolto
Participant

@pcommep tu vas être heureux alors car mon post parle d’ A-less.
En effet grâce à cette technique je ne suis plus obligé d’attendre le temps et la disponibilité nécessaire à une session avec l’aneros.
Chaques jours qui passe, je me surprends à arriver plus facilement à monter dans les tours.
Aujourdhui, ca a été particulière fort. Ca a commencé en voiture après une pensée fugace. Puis, la tension était si forte que je n’ai pu résister à m’arrêter dans un coin tranquille.
Mon processus en A-less s’affinant, j’ai compris comme l’activer rapidement, la methode se rapproche un peu d’une session masseur mais differe un peu quand même. Ici, la détente n’est pas aussi primordiale pour moi. Il s’agit plus de focaliser surbl’écoute du corps, l’excitation et la stimulation musculaire de la zone.
Ca se traduit par des contractions volontaires légères et continues du sphinctère. Puis, quand la tension monte, il faut faire comme si on se retient d’uriner, que qui fait irradier notre petit soleil.
Après une dizaine de fois ce petit exercice, focalisé sur mon ressenti, l’ambiance dans la voiture à l’arrêt devenait electrisante. Et la, le soleil a pulsé et mes fesses ont suivi rapidement, puis le reste de mon corps, m’envoyant des sensations délicieuses et puissantes.
Si je dois comparer l’intensité avec mes premiers orgasmes, je dois être à 50% plus fort. L’equivalent d’un orgasme traditionnel (en intensité) mais en beaucoup plus long et repetable. C’était magnifique! Je ne sais pas si c’est un super O mais ca en prend doucement la forme décrite. Je verrai ca au cours des sessions suivantes selon l’évolution car si je ne pense pas pouvoir convulser plus, j’ai le sentiment que la tension electrique prostatique peut encore monter.Je sens aussi encore que j’ai trop de controle en phase d’orgasme pour partir totalement, je dois travailler encore le lacher prise…