#32501
SophiAirSophiAir
Participant

Bonjour @Epicture,
quand tu dis :

J’ai aussi le sentiment parfois d’être profondément pénétré par cette voie, comme si j’avais un troisième sexe (en plus du pénis et du rectum), entre les deux, qui ne demande qu’à s’ouvrir.

. C’est cette exacte sensation qui me fait ressentir femme dans ces moments. Ce troisième sexe se matérialise, entre le pénis et le rectum, par une vulve, avec son clitoris qui, sans le toucher physiquement, mais en le stimulant fortement par l’imagination, peut me faire ressentir les mêmes ondes que lorsque le gland est stimulé, mais en beaucoup plus puissant, et son vagin qui prend forme lorsque je « m’écarte » et je m’ouvre. Et le laisser-aller est effectivement indispensable. Se laisser pénétrer, se laisser aller au plaisir…