#32527
AndranerosAndraneros
Modérateur

Tu nous dis @epicture :

J’ai acquis ces dernier temps la capacité de dissocier les deux formes de jouissance que mon corps est capable de ressentir.
Personnellement je préfère éviter de leur donner un genre, mais je comprends mieux ce que beaucoup ressentent comme leur part féminine, et leur part masculine.

Je connaissais un plaisir bref, frustrant, mais qui pouvait néanmoins être puissant
le massage prostatique, associé aux techniques de Mantak Chia, m’a permis de découvrir et de faire grandir une autre forme de jouissance, plus profonde, moins localisée.

Je peux ressentir des orgasmes similaires aux orgasmes éjaculatoires, mais sans éjaculation, donc sans période réfractaire après l’orgasme, et donc multiples.

Si je comprends bien ce que tu écris, @epicture, tu es devenu capable de vivre
1) des orgasmes avec éjaculation que tu déclenches de moins en moins souvent et quand c’est le cas après une longue session de « massage pénien », pour reprendre le vocabulaire que tu utilises pour décrire ce que sont devenues désormais tes anciennes séances de masturbation ;
2) des orgasmes sans éjaculation obtenus
a. par ta pratique du « massage pénien » selon les principes et les exercices proposés par Mantak Chia qui te permet de déclencher et de reproduire à volonté des orgasmes « beaucoup plus puissants » que ceux que tu obtenais « avant »,
b. par ta pratique du massage prostatique, orgasmes que tu sembles hésiter à nommer comme tels, voir ce que tu dis le 19 septembre « sans toutefois pouvoir affirmer sans équivoque que j’enchaîne les orgasmes ».
c. par ta pratique sans masseur, A-less ou anerosless, que tu déclenches de plus en plus facilement et qui deviennent de plus en plus intenses, ou sous les caresses de ta femme, (mais dans ce cas ton plaisir est-il de même nature malgré la stimulation externe ?)

C’est la première fois que tu emploies le terme « super T », même si tu le mets modestement entre parenthèses. Je constate que la manière dont tu vis tes expériences orgasmiques illustre à quel point tu as progressé dans l’expression de ta sensualité, dans la perception de la jouissance que te procurent tes zones érogènes de plus en plus sensibles, étendues et puissantes. Je constate aussi à quel point ta technique pour basculer dans la jouissance devient de plus en plus précise, de plus en plus affirmée. Tout ce que tu as découvert, tout ce que tu as dû apprendre devient naturel. En un mot tu atteins un niveau de maîtrise, ce qui ne signifie pas que ton cheminement soit terminé bien au contraire.

Bon cheminement @epicture.