#32540
AndranerosAndraneros
Modérateur

Bonsoir @sasori-no-chitsu. Tu nous dis :

Il y a quelques années, il m’arrivait d’avoir des envies de me faire pénétrer.

Tu avais un fantasme de pénétration anale sans avoir entendu parler d’orgasme anal et encore moins d’orgasme prostatique. C’est un désir très fort qui t’a conduit finalement jusqu’à NXPL et à notre forum. Au final c’est une bonne chose mais, faute d’être guidé dans tes recherches, elle te conduit à faire des expériences dans tous les sens qui ne t’apportent pas la satisfaction attendue.

Je retiens que ton fantasme est un moteur puissant qui alimente ton excitation. C’est un bon point. Je retiens que jusqu’à maintenant tu sembles avoir reçu peu de conseils sérieux pour t’aider à vivre ce fantasme et ses déclinaisons dans de bonnes conditions. Tu es enfin au bon endroit.

Il faut que tu te prépares à différencier tes pratiques parce qu’elle se font dans des conditions différentes.

La pénétration anale est plutôt instinctive dans la mesure où les sensations proviennent d’un effet essentiellement mécanique (dilatation, remplissage, pression).

Le massage prostatique demande, sauf exception, une forme d’apprentissage, quelque fois très courte, comme tu peux en lire le témoignage fait en ce moment par @lighteningbolto et d’autres avant lui, quelques fois très longue comme le montre l’évolution de @filou, le plus souvent entre les deux.

Tu as eu l’occasion de lire et de relire le Traité d’aneros, tu as commencé à lire les témoignages proposés dans notre forum (ça prend de plus en plus de temps car le forum continue à se développer tous les jours), je ne te répéterai pas les conseils de base. En revanche j’insiste sur quatre éléments que devrait intégrer ton cheminement :
1) l’acceptation de l’idée de l’apprentissage, d’où découle l’état d’esprit de pratiquer sans rien attendre d’autre dans l’immédiat que de passer un bon moment en tête à tête avec ton corps ;
2) l’application que tu vas mettre à engager régulièrement tes sessions dans les meilleures conditions, c’est à dire très vraisemblablement en solitaire dans un premier temps ;
3) l’acceptation que tout vient de l’intérieur, quelque soit la méthode d’animation de ton masseur que tu privilégies,
4) la patience que tes sensations apparaissent et se développent, la confiance absolue que ce se produira.

Il me semble préférable que tu te concentres sur l’utilisation d’un masseur non vibrant, ce qui ne t’interdit pas de faire des expériences et de changer de voie si tu obtiens ainsi des résultats significativement meilleurs.

Ta sensualité se modifiera au fil de ton cheminement prostatique et tu en ressentiras les effets bénéfiques dans toutes tes autres pratiques sexuelles. Tu pourras ainsi fusionner tes expériences qui seront considérablement enrichies.

Commentaires sur tes constats :
1) Régularité – Tu le dis toi-même. Tu sais donc ce que tu dois faire. S’il est trop difficile de programmer un session tous les 2 ou 3 jours il te faut de mon point de vue au moins une session par semaine.
2) Relaxation – C’est une difficulté pour de nombreux débutants. Tu peux travailler cette discipline indépendamment de tes sessions. Avant de reprendre un programme sérieux tu peux commencer par un travail exclusivement consacré à la relaxation en général, à l’aide de fichiers audio, d’une méthode vendue en ligne ou en livre. Tu peux essayer l’hypnose, dont parle @adam dans ses articles et sur le forum. Et tu peux continuer pour améliorer tes capacités en ce domaine après le début de la reprise de tes sessions de massage.
3) Stabilité du masseur – La solution peut venir des nouveaux modèles « Trident » d’Aneros.
4) Lâcher prise – Il n’y a pas de doute tu dois accepter l’idée que le premier organe sexuel est notre cerveau et que les spasmes et convulsions que nous associons à nos orgasmes traditionnels ne sont pas le moteur mais la conséquence du plaisir « extrême » que nous vivons (les guillemets sont mis pour bien marquer que la notion d’intensité de notre plaisir est entièrement relative).
5) Ta sensibilité anale est tout à fait positive et de nature à nourrir ton excitation pendant tes sessions. Mais elle ne doit pas t’empêcher de te concentrer sur ce que tu ressens plus à l’intérieur.

Tes résolutions sont excellentes à condition de ne pas les oublier dès la semaine prochaine. Si tu le souhaites nous pourrons régulièrement te demander où tu en es. Je ne te critiquerai sur la longueur de tes messages, je suis un mauvais exemple !

Bon cheminement @sasori-no-chitsu.