#32613
lighteningboltolighteningbolto
Participant

Hello à tous!

Depuis que les choses sont revenus dans le droit chemin, j’ai repris mon cheminement avec entrain.
Le weekend dernière, j’ai refait une session avec le Maximus, en suivant la philosophie du traité. Elle a été très agréable, avec plusieurs orgasmes dont 1 particulièrement fort. Fort de mes expériences j’ai su retrouvé le chemin du vrai plaisir avec masseur, que j’avais un peu perdu avec la découverte de l’A-less, qui je pensais fonctionnait de la même manière avec masseur. A tord.
Aujourdhui, j’ai eu l’occasion de faire une expérience A-less qui m’a littéralement bouleversé.
Après quelques orgasmes « standard » j’ai fait un essai qui a eu un résultat monstrueux. J’ai en effet un masseur automatique pour le dos. Il s’agit de 2 boules tournantes qui chauffent, normalement destiné aux lombaires ou à la nuque… Je suis sur que l’idée vous vient en même temps que j’écris, et vous ne vous trompez pas.
Je l’ai positionné entre les jambes, une boule tournant sur le périnée et une autre un peu plus bas, et j’ai repris mon protocole A-less. J’ai eu alors plusieurs orgasmes: 1 premier bien fort et agréable. Quelques minutes après un orgasme encore un peu plus puissant, etil y a eu grosse emission de liguide prostatique, genre vraiment beaucoup et d’un coup, rien
à voir avec ce qu’on connait en pratiquant, je dirais l’équivalent d’une à 2 cuillère à soupe?! Ce n’étais pas du sperme car il était transparent. Après nettoyage, j’ai poursuivi, grisé par ces superbes sensations. La zone était plus sensible que jamais, mon soleil pulsait des ondes électriques et chauffait tous mon bassin. Même sans contracter ou faire d’efforts mentale. Et ca montait, encore, encore…
Et la… Le 3ème orgasme est venu… Un ouragan qui m’a littéralement balayé, des spasmes et des contractions musculaires plus violentes que jamais, et le plaisir de la zone toujours si intenses, (ce qui baissait en général chez moi, l’esprit lâchant son ressenti sur la zone en phase d’orgasme).
J’étais littéralement en orbite, toujours bien conscient de ce qui m’arrive (toujours trop de contrôle je suppose) mais l’impression d’être pris dans une tornade de sensations délicieuses et brûlante. Ça a du duré 30 bonnes secondes avant que je ne retombe, le corps épuisé mais dans un état délicieux…
Je pense avoir vécu mon premier Super O… Mon dieu, que c’était divin…