#32632
bzobzo
Participant

j’ai encore remis cela pour une bonne heure,
je suis insatiable aujourd’hui,
ma chair en veut toujours plus,
moi aussi j’en veux toujours plus,
je n’arrive plus à m’arrêter, je veux sentir mes cellules ivres,
je veux sentir le désir brûler mes flancs,
mes jambes tremblantes de plaisir

comme les caresses enflammaient ma peau aujourd’hui,
comme chaque effleurement de mes parties génitales
me faisaient crier,
je prenais bien soin de juste les effleurer un tout court moment
puis d’enchaîner avec une contraction,
ainsi j’ai connu quelques orgasmes tout à fait délicieux,
mâtinés d’ondes sexuelles mâles provoquées par le contact bref et léger de mes doigts,
nuances puissantes injectées, sensations poivrées, longues vagues voluptueuses,
divin gourdin remontant en moi

tous pleins de nouveaux reliefs ces derniers jours,
les gestes, les caresses, les orgasmes, je redécouvre tout différemment,
plus riches, plus variés, plus précis, plus vifs,
à la lumière de ma progression foudroyante de ces derniers jours

j’ai terminé ma séance en pratiquant l’alternance aussi
de moments yeux ouverts et de moments yeux fermés,
là aussi des reliefs étonnants, des différences superbes,
une lente et longue sensation commencée yeux ouverts,
j’avais l’impression de la caresser avec les cils de mes paupières qui se refermaient progressivement,
d’en épouser toutes les courbes au fur et à mesure avec le mouvement de celles-ci,
mille nuances en quelques secondes, un véritable kaléidoscope, je n’en finissais pas de la déguster,
je la ralentissais autant que possible
pour qu’elle cesse le moins vite possible
que j’en extraie la substantifique moelle jusqu’à la dernière micro-goutte

quelle séance, mes amis,
cette année 2019 commence divinement pour moi,
en tout cas pour ma pratique
car pour le reste, c’est un gros chapeau rempli de merde pour l’instant