#32646
bzobzo
Participant

me suis offert rapidement au lit un quart de plaisir avant de m’habiller et d’aller au boulot

c’est vraiment comme si j’avais à ma disposition une drogue ,
une drogue miracle secrétée par mon corps,
éveillée par mes mains,éveillée par mes mouvements,éveillée par mes contractions

une drogue miracle non nocive qui me fait grimper aux rideaux en quelques instants

ça y est, je sens qu’elle commence à se répandre dans mes veines, dans mes muscles,
la sensation de frissonner de partout,
la sensation de caresses soyeuses partout en moi,
de vagues voluptueuses montant de mes entrailles,
des coulées de lave onctueuse dans mon cerveau

je fonds, j’ai envie de hurler et encore de hurler

bon, allons-y, temps d’aller au boulot,
rien dans les mains, rien dans les poches,
mais tout ce qu’il faut pour s’envoyer en l’air, est bien là, avec moi