#32653
aneveilaneveil
Participant

Merci @pcommep et @Andraneros pour vos réponses très éclairantes.
Je n’ai pas trop le temps, alors je vais faire très court (pour l’instant)


@Andraneros

Oui, dans la mesure où faire une demande quand on sait qu’il n’y aura pas de réponse est bien « trop attendre ». Non, dans la mesure où ton besoin est tout à fait naturel dans ton nouvel état.

Tout d’abord et grâce à vos réponses je réalise que mon problème vient avant tout de mes attentes non verbalisées mais bien trop pressantes :
> Attentes sûrement trop grandes de mes cessions prostatiques, car inconsciemment j’aimerai (comme certains ici) que cette pratique puisse me rassasier et me combler totalement de manière à avoir davantage d’indépendance et être moins en demande par rapport à ma compagne, malheureusement ça ne fonctionne pas pour moi…
> Trop d’attentes et de désirs par rapport à ma compagne, surtout que mes séance qui devraient me rassasier de plaisir ne font qu’attiser mes désirs… De plus dès qu’elle sent une pression ça la bloque.
Et c’est bien sûr de cette double attente non satisfaite que nait la frustration.


@pcommep

Elle a déjà dû remarquer que tu réagissais différemment. Est-elle au courant de ta pratique prostatique ?

Oui car j’aurai beaucoup de mal à lui cacher tant mon comportement à changé depuis deux ans et demi et j’adore partager ce plaisir avec elle, bien qu’elle ait ses limites (pas question de Share ou de pegging pour l’instant)


@andraneros

C’est une question qui touche le cœur de ta personnalité. Je pense qu’à deux c’est mieux, comme toi. Ce qui nous grandit dans une relation à ce point intime c’est la capacité à donner le plaisir que l’on connaît et à recevoir celui que connaît l’autre. C’est une des formes du partage ultime. Tu as d’ailleurs bien eu plusieurs occasions de pratiquer cette forme de partage avec ta femme au cours de ton cheminement avec et sans aneros et avec ta copie de Pure Wand. Comment a-t-elle vécu ces moments, comment se les est-t-elle appropriés ? Que lui en reste-t-il ? Début juillet tu nous permettais de croire qu’il y avait une évolution positive.

Oui il se peut que ce soit une question de personnalité ou de parcours, j’ai du mal à me satisfaire uniquement du plaisir prostatique alors que beaucoup semblent y arriver.
Elle s’est habituée à mes pratiques et je sais qu’elle prends parfois du plaisir à me déclencher des A-less rien qu’en me caressant. Elle n’a pas de blocages non plus avec l’Aneros qu’elle m’introduit parfois lors d’un rapport, mais pour ce qui est du Pure Wand si je peux le porter en sa présence il lui est encore impossible de me l’ introduire car l’idée de me sodomiser avec un tel gode la trouble. (bien que l’insertion d’un doigt ou d’un Aneros puisse être considéré comme une sodomie)