#32659
bzobzo
Participant

personnellement je fais partie de ces gens plutôt isolés socialement
et c’est vrai aussi que cela fait un paquet d’années que je n’ai plus eu de relations sexuelles

c’est quelque chose qui me pesait beaucoup avant, la masturbation étant le parent pauvre de l’acte sexuel,
au-delà du soulagement immédiat, il n’apporte que frustration et perte de confiance en soi

mais les choses ont changé depuis car la pratique prostatique
ou plutôt ,disons, les pratiques basées sur la stimulation de la prostate aussi,
cela a une toute autre ampleur,
on a déjà évoqué le sujet mais dans l’absolu,
la qualité, la quantité de sensations, le nombre des orgasmes, leur durée, leur puissance, il n’y a pas photo
par rapport à un acte sexuel avec une autre personne,
nos pratiques sont bien supérieures

mais comme @aneveil l’écrit dans son texte initial, il y a le besoin d’altérité, un autre corps,
on ne vit pas dans l’absolu,
un autre corps, un e autre peau, des mouvements commandés par une autre volonté , une autre imagination,
tout cela est irremplaçable

le contact d’une autre peau contre sa peau, une autre chaleur, un autre sexe en chair, en nerfs et en sang

compliqué tout cela,
je peux pas vraiment dire que le sexe avec quelqu’un d’autre me manque vraiment,
je suis au contraire des autres qui évoquent le sujet dans ce fil,
tout à fait rassasié après mes séances
mais je pratique au moins une heure tous les jours
et puis ma pratique me procure , ce que j’appelle, un plaisir au féminin,
je reçois, je suis un réceptacle qui se vide et qui s’emplit, je suis imbibé des pieds à la tête
des sensations, du plaisir que j’éprouve dans l’instant

j’ai un sentiment d’épanouissement total lors de mes séances,
la sensation de chair en fleur, de complétude

cela fait des mois et des mois que je ne me suis plus masturbé,
me souviens plus quand a été la dernière fois,
j’en sens pas le besoin,
même quand de temps à autre je regarde du porno, (j’aime ces vidéo dites maison, d’amateurs, maladroites mais authentiques),
après si j’éprouve du désir, du besoin,
je me mets au lit, j’effectue une séance et je suis comblé