#32875
bzobzo
Participant

j’ai retrouvé le coin de ma table, massif et solide bureau en hêtre

je me suis frotté contre,
je montais et je descendais légèrement, tantôt augmentant, tantôt diminuant la pression,
je me caressais en même temps la poitrine
et faisait monter des contractions

un bon coin, un sacré bon coin, il m’en a fait voir de toutes les couleurs,
je cabrais l’échine, j’écartais bien les fesses,
moments animal, moments tempétueux, moments délicieux

désormais à chaque fois que je passe à côté de mon bureau, je n’y résiste,
comme une chatte en chaleur je viens me frotter contre ce coin la raie des fesses,
sentant la pointe s’enfoncer légèrement
et avec la contraction qui vient,
cela me fait directement comme quelque chose de massif qui remonte entre mes reins,
qui vient me fouiller les entrailles