#32944
aneveilaneveil
Participant

Bonjour @mypleasure,

Je pense que l’on est nombreux ici à fantasmer sur la sodomie passive, surtout lors de nos cessions.
Je rêve d’être sodomisé par ma compagne, je pense que cela permets de partager une très grande intimité. Mais pour l’instant à par des caresses de mes fesses, de l’anus (qui me provoquent parfois des orgasmes prostatiques), ou parfois l’introduction d’un doigt ou bien d’un Aneros, elle bloque encore sur des objets trop explicites ou des pratiques plus directement en rapport à la sodomie. Je vais tenter d’introduire des jouets pas trop intimidants comme de petites chaines anales…

C’est juste trop bon de pouvoir vivre son plaisir!!! Ma femme me sodomise aussi de temps en temps. J’y prend du plaisir mais elle tient à ce que j’aie les yeux bandés. Du coup, ça reste un peu distant.

Tu ne dis pas si il s’agit de sodomie avec un gode ou bien quelque chose de bien plus engagé comme un gode ceinture ou un Share ?

à savoir qu’il serait bon pour bcp d’hommes et de femmes que ce tabou tombe. Pour être plus libre de vivre cela sans le mêler obligatoirement à l’homosexualité par ex.

Il me semble que l’on a tous une part d’homosexualité plus ou moins grande, enfin je crois de moins en moins à des catégories hyper étanches. Des études scientifiques récentes ont montrées (avec la dilatation des pupilles) que tous les individus quelque soient leurs orientations réagissaient positivement à des films érotiques aussi bien hétéro qu’homosexuelles, donc la norme serait plutôt la bisexualité comme cela a pu être le cas dans l’antiquité.
Déjà se masturber, se donner du plaisir (avec tout le narcissisme que l’on a par exemple à l’adolescence) peut être considéré comme une première forme d’homosexualité.
Si nous vivions dans une société moins corsetée par des tabous de toutes sortes, je pense que nous serions plus nombreux à oser vivre des expériences bisexuelles.
Je suis très attiré par les femmes et très peu par les hommes mais n’est ce pas le résultat d’une certaine forme de conditionnement ? Je n’en sais rien à vrai dire.

Dans les sociétés et les pays les plus patriarcaux ou encore dans les milieux carcéraux, il est amusant de constater que lors d’une sodomie entre deux hommes, seul celui qui est pénétré sera considéré comme homosexuel, celui qui pénètre reste « viril » et peut être considéré comme un homme…
Dans toutes les sociétés patriarcales ce sont les personnes pénétrées qui sont systématiquement dénigrées et dévalorisées (femmes et hommes) ou persécutées, cela en dit long sur la non reconnaissance de notre capacité yin apte à à accueillir, recevoir et ressentir le monde.
Je pense aussi que le monde se porterait beaucoup mieux si il était aussi régi par des valeurs féminines (c’est aussi ce que nous apprends le Tantra)

Il faudrait se revendiquer ouvertement et fièrement « Enculé » comme ont pu le faire certaines
féministes avec le mot « Slut » ostensiblement affiché.
La grande tournée des « Enculés » ça aurait quand même de la gueule ! ;-))
Les annonces presse et affiches : « Je suis hétéro et j’aime me faire enculer »…
On peut rêver…