#32951
bzobzo
Participant

le plus important,
c’est de ne jamais couper son élan quoiqu’il arrive

l’élan du corps est alimenté par le désir, habité par le désir,
habité par les pulsions, habité par l’instinct, habité par nos fantaisies, habité par notre imagination

en laissant cet élan se développer, en le contrariant le moins possible,
c’est tout cela qui va s’exprimer de plus en plus,
c’est le chant qui va monter de plus en plus