#33042
mypleasuremypleasure
Participant

Salut Aneveil,

J’ai bien ri avec la fin de ton message!!! Provoque, mais drôle. Les images que cela suscite sont bien marrantes!
Plus sérieusement, je crois pas que militer activement (pour un truc si passif) soit LA solution. En fait, il n’y en a pas vraiment. La clé est de s’autoriser à vivre, à décloisonner ce qui nous semble réducteur. Quand je me suis découvert ces plaisirs, automatiquement, je me suis questionné. Alors que non, le questionnement ne fait pas la sexualité. On sait au fond de sois, ce qui nous attire ou pas. Il n’y a même pas de réelle étanchéité comme tu le dis bien d’ailleurs. Bref, ce que j’avais envie de poser, c’est que si, dans les mentalités, le fait qu’un homme aime prendre est admis, on serait toutes et tous plus libres. Mais, peut-être que ça vient de moi et mon expérience. Dans le milieu BDSM, les gens sont déjà bien libres et cela ne date pas d’hier.

Pour répondre à ta question, quand ma femme est d’humeur, c’est plutôt avec un gode qu’elle tient à la main. J’ai acheté un harnais mais elle n’est pas prête… Je me contente de ce qu’elle peut me donner. En principe, je vais me doucher et je lui dis que je mets mon plug. Ensuite, après un moment de câlins je m’allonge soit sur le ventre ou sur le dos et elle s’occupe de moi. Par contre, elle « s’installe »!! Elle est généralement assise et opère assez mécaniquement… J’essaie de lui indiquer ce qui me ferait plus plaisir mais c’est délicat. Je sais que cela lui demande pas mal (même si je comprends pas vraiment pourquoi) et je ne veux pas la brusquer. Comme toi, Aneveil, elle bloque. Du moins, elle bloquait par rapport à ta situation. Si tu rêve qu’elle te prenne, il faut qu’elle le sache. Qu’elle sache bien de quoi il retourne(C’est le bon mot!!!) pour toi. Bien sûr que ta virilité en prend un coup à ses yeux… Mais bon, combien de fois on nous reproche nos excès de virilité? Pour moi, c’est un régulateur qui est devenu essentiel à mon épanouissement. Je suis assez à l’aise avec ma femme, mon corps, ma position sociale, mon orientation sexuelle pour ne rien sentir flancher quand je me « soumet ». C’est plutôt un immense sentiment d’apaisement qui m’envahi, de lâcher prise, de confort etc.. Ce que ressent souvent la femme dans nos bras ou en prenant notre chair en elle. C’est juste bon. On peut s’abandonner et se laisser aller. Pour moi qui suis chef d’entreprise, c’est un repos du corps et de l’âme et ça fait juste du bien!!! Même au travers de la masturbation, j’arrive à ressentir cet abandon qui passe par cet effervescence de féminité ou de sensualité. J’en suis pas au stade de porter de la lingerie mais je sais que bcp d’hommes en porte. C’est pas mon truc. Je préfère être nu.

Bon courage pour amener ta femme à se lâcher et à dissocier ta virilité de tous les jours de cet état dans lequel tu exprimerais simplement ton fantasme.

A bientôt