#33043
bzobzo
Participant

C’est plutôt un immense sentiment d’apaisement qui m’envahi, de lâcher prise, de confort etc.. Ce que ressent souvent la femme dans nos bras ou en prenant notre chair en elle. C’est juste bon. On peut s’abandonner et se laisser aller.

hé hé, c’est aussi quelque chose que j’expérimente dans ma pratique prostatique

quel bonheur de pouvoir se laisser totalement aller, de lever toutes ses défenses, de s’ouvrir

de se sentir ouvert et pris, pénétré

perso je pratique d’une manière très différente
mais ce que tu décris là, me parle