#33085
AvatarArousal
Participant

Des séances très agréables ces derniers jours. Et notamment celle d’hier soir, pourtant en Anerosless. Des sensations inédites, comme l’impression que la pointe assez fine d’un masseur parcourait des arabesques de plaisir sur une prostate particulièrement dilatée. A un autre moment, montée du plaisir particulièrement élevée avec la sensation que ma prostate montait, montait vers le haut de mon corps, jusqu’à mon nombril. A plusieurs reprises l’image d’un feu de plaisir qui m’embrasait tout le périnée, le bassin, et rayonnait sa chaleur plus discrètement dans toute la partie inférieure de mon corps sous la forme d’agréables picotements. A un moment une montée de plaisir intense qui avait un « goût » de chatouillis, donnant envie de s’en défendre (mais comment?) et de se tortiller en riant.
Et pourtant ma prostate a pu me laisser dormir sans trop se faire prier quand je l’ai décidé.
Il faut dire que depuis près de 15 jours maintenant, pas d’éjaculation, ma sexualité est exclusivement prostatique, ce qui rend ma glande favorite particulièrement caressante et réactive tout au long de la journée.