#33091
AvatarArousal
Participant

Nouvelle séance délicieuse hier soir, avec l’Eupho. Les nouveautés du jour : d’un coup le masseur s’est mis à donner de petits coups secs à un rythme élevé (plusieurs par seconde), un peu comme un marteau-piqueur doux. Intense plaisir à la clé !
Un peu plus tard, là encore assez brutalement, j’ai été pris du besoin impérieux de me cambrer, de tendre tous les muscles de mon corps, le souffle coupé, pendant quelques dizaines de secondes. Bien sûr je ressentais du plaisir, mais pourtant pas particulièrement intensément à ce moment-là. Je précise que d’habitude je suis très détendu durant mes séances, les muscles relâchés (sauf ceux du périnée bien sûr).
Et bien sûr ma prostate reste bien présente en journée, me gratifiant régulièrement de bouffées de plaisir fort agréables.