#33098
bzobzo
Participant

Et même si orgasmer est magnifique, ces 30 secondes le précédant étant finalement encore plus divines à mes yeux. Je ne sais pas si d’autres partages mon opinion? Je me suis souvent demandé si c’était comme ça, ou si il y avait plus à voir.
Les textes de @bzo me laissait rêver et espérer plus

ma pratique a tellement changée, tellement d’eau a coulé sous les ponts de mon plaisir
mais je me souviens tout de même comment c’était dans ma première année,
ces orgasmes violents qui se suivaient après de plus ou moins longs préliminaires
avec relativement peu de sensations

je n’ai plus jamais ce type de séance,
parfois j’ai de longs périodes sans orgasmes, je ne m’en aperçois même pas,
mon plaisir est intense, très intense des les premières secondes, ressenti dans tout le corps
et les moments creux sont rares et brefs,
surtout il y a une énorme variété dans les sensations

c’est surtout ce genre de choses que je recherche, la qualité des sensations avant tout,
pour moi ces mots, la qualité des sensations, veut dire précisément,
des sensations ressenties dans tout le corps,
ressenties des premiers instants de la séance jusqu’aux dernières
et puis ayant beaucoup de variété, de finesse, de nuances

un excellent baromètre pour moi de la qualité des sensations qu’on obtient,
c’est si ces sensations créent en nous
une sensation générale de se faire l’amour,
il n’y a rien de plus exaltant à mes yeux
quand tu ressens dans ta chair comme un corps à corps amoureux,
comme si tu étais en train de te faire l’amour

il faut avoir vécu cela au moins une fois
pour comprendre à quel point c’est quelque chose de bouleversant et de profondément réjouissant,
à quel point c’est quelque chose qui fait vibrer tout notre être
jusqu’au plus profond de notre chair

la variété, je l’ai aussi dans les orgasmes quand il m’arrive d’en avoir,
ainsi dans mon fil, je décris les derniers que j’ai eus, avant-hier, je crois,
je n’en avais encore jamais ressenti de pareils,
tout semblait vibrer en moi, pas très fortement et pas très longuement
mais d’une limpidité et d’une finesse de cristal,
une dizaine qui se sont suivis en chapelet en quelques minutes
d’une quinzaine de secondes, chaque

je préfère aujourd’hui ce genre d’expérience à la grosse tempête qui emporte tout,
je préfère un nectar voluptueux dans ma chair
qui apporte une sensation d’épanouissement et d’accomplissement dans l’instant
plutôt que les orgasmes stratosphériques qui se succèdent comme dans un rodéo

tu as déjà obtenu des résultats splendides, @lighteningbolto
et il ne tiens qu à toi de toujours évoluer, de toujours progresser
tes trente secondes avant l’orgasme vont se transformer en une minute
et se prolongeront toujours plus
jusqu’à ce qu’un jour, tu ais la sensation que toute ta séance n’est plus qu’un long orgasme,
enfin orgasme n’est pas le mot,
tellement réjouissant, chaque instant tellement satisfaisant, tellement plein,
que c’est la même proportion de bonheur intense injectée dans la chair que durant les orgasmes très puissants
mais sans la violence, sans l’aspect acéré, sans le décollage brusque, de l’orgasme
et puis surtout avec une myriade de nuances et de variété