#33129
bzobzo
Participant

suis-je obsédé? suis-je « addict »?
le fait est que quand je suis chez moi, je passe une bonne partie de mon temps à ça,
c’est trop bon, c’est mieux que l’alcool et la drogue réunis,
je me défonce au plaisir, je me défonce aux sensations voluptueuses que j’éveille en moi

mon corps est devenu si réactif, joue tellement le jeu avec moi,
encore ce soir, quels moments j’ai vécus,
j’ai été tellement loin mais tellement loin,
pendant de longues minutes je n’avais plus conscience qui j’étais et où j’étais,
je n’étais plus qu’une masse de chair enivrée
avec quelque chose de moi qui dérivait quelque part aux confins

c’est cette volupté en moi qui est devenu tellement puissante, tellement omniprésente,
cela me fait comme une mer de soie en moi
qui comme un tapis magique en un tour de main
m’envoie vers une plage inconnue

j’y suis tout nu sur le sable avec les éléments, le soleil, un ciel bleu bleu bleu , immense,
partout au-dessus de moi, avec ce soleil resplendissant qui trône en son milieu
sauf qu’ils semblent me faire l’amour
tout comme la mer qui monte entre mes jambes, me prend et me reprend inlassablement,
tout semble être en extase sexuelle avec moi, tout semble être en rut langoureux avec moi,
des liens me relient à tout, des ondes, des ondes

mon corps est loin derrière,
mon corps est loin derrière moi,
je le sens pourtant bouger mais en même temps il est tellement loin derrière moi