#33147
bzobzo
Participant

aujourd’hui sur mon lieu de travail , j’ai pu me rendre compte
que tant que je faisais juste quelques vagues pressions, quelques fugaces frottements
de mes cuisses sur mes parties génitales avec de toutes légères contractions,
cela passait,
j’avais d’agréables, de délicieuses sensations partout dans le bassin

mais que je devais aussi faire très attention
car mon moteur pouvait démarrer ainsi à tout instant plus sérieusement, monter instantanément en régime
et qu’en une fraction de seconde je ne me contrôlais plus
et risquais de laisser échapper un gémissement ou deux bien gras, bien juteux, bien chargés de plaisir

cela a failli arriver à mon poste de travail,
j’avais croisé les genoux et ainsi je bougeais un peu, je frottais un peu
tout en faisant remonter de lentes contractions assez machinalement,
je parvenais à rester bien impassible, bien détaché de ce que je faisais
mais à un moment donné, j’ai senti une brusque chaleur envahir soudainement mon bassin,
j’ai senti que toute ma machinerie s’était mise en route,
mes paupières se sont abaissées malgré moi
et j’ai du faire un effort surhumain pour ne pas laisser passer un gémissement
tellement j’avais été envahi en un instant dans tout le corps
de vagues frissonnantes, de soyeuse chaleur

c’est un jeu vraiment dangereux et qui n’en vaut pas la peine en définitive,
je préfère autant me réserver pour le soir où je peux donner libre cours à tout mon désir
sans me préoccuper de quoi que ce soit