#33149
AndranerosAndraneros
Modérateur

Bonsoir et bienvenue @ziiinderling.
Vos messages ont subi le contrôle tatillon des protections qui écartent les messages porteurs d’intentions malsaines. C’est sans doute la présence du lien que vous y avez placé qui en est la cause. Je remets votre premier message à sa juste place et j’efface les autres.

Je suis triste de lire à quel point vos problèmes de peau vous handicapent et j’espère que vous parviendrez à vous reconstruire, comme vous dites.

Le bon pont de votre message est que votre prostate semble bien vivante et réactive à vos stimulations. Cela dit il ne me paraît pas étonnant que vous n’obteniez pas le plaisir attendu dans les conditions de stimulation que vous nous décrivez. Votre « masseur » n’est évidemment pas adapté à cette utilisation. Il est important que vous vous procuriez un vrai masseur comme l’Aneros Helix.

Vous devriez pouvoir vous faire livrer en relai-colis ou colis-relai si vous préférez ne pas recevoir chez vous un vrai masseur prostatique. De nombreuses boutiques en ligne offrent cette possibilité. Vous commandez normalement et vous allez chercher votre colis avec une pièce d’identité et un code reçu sur votre téléphone.

Selon votre description je pense que vous avez plutôt eu un orgasme éjaculatoire déclenché par l’addition de votre stimulation prostatique et de votre excitation. Cela explique les effets que vous avez ressentis après votre expérience.

Si vous êtes présent sur ce forum, vous avez accès au Traité d’Aneros. Avez-vous pris soin de le lire ? Si vous ne l’avez pas encore fait je vous encourage à le lire et à le relire. Je vous encourage aussi à commencer un entraînement de votre plancher pelvien à base de contractions anales et périnéales (exercice de Kegel).

Ne soyez pas découragé après deux tentatives réalisées dans des conditions très peu favorables. Même avec un bon masseur certains mettent plusieurs semaines ou plusieurs mois pour que leur progression les conduise jusqu’à l’orgasme prostatique. Une forme d’apprentissage est souvent nécessaire pour apprendre à reconnaître des sensations nouvelles, les apprivoiser, les amplifier. C’est ce que nous appelons notre cheminement, que les anglophones appellent le « rewiring » pour recâblage ou reconditionnement.

Bon cheminement @ziiinderling.