#33207
bzobzo
Participant

j’ai pris soin de mes outils de travail hier soir

la peau de l’intérieur de mes cuisses et de mes bourses
que je frotte, que je presse, inlassablement les unes contre les autres,
il y avait de l’irritation, des zones rougeâtres, à force de frictions délicieuses

cette peau chérie, je l’ai enduite d’une crème bio à propriétés apaisantes, régénérantes,
comme elle était douce ce matin,
quelques mouvements serrées tendrement les unes contre les autres pour tester,
j’ai pu sentir un velouté, des peaux douces, rafraîchies, sans aucune irritation,
prêtes à l’action, prêtes au plaisir

et puis dans mon fondement, l’intérieur de mon A-pussy,
j’aime tellement y mettre les doigts, aller et venir dedans,
la housse enveloppante, enlaçante des contractions immédiatement autour, quel fusion dans ma chair,
pal chaud, pal raide mixte, remontant délicieusement, remontant explosivement

j’avais cette crème pour vagin qu’à une certaine époque j’utilisais pour lubrifier mes ébats en aneroless
mais depuis belle lurette, j’aime y aller à sec,
aucune lubrifiant, juste des peaux, des chairs, se frottant, se pressant
mais à la longue, cela créait un peu d’irritation, de légères douleurs certains jours
à force de m’empaler, de monter et de descendre dessus,
danse enivrante, lascive, de mon bassin autour de ces doigts

là aussi donc c’est résolu, cette crème pour vagin est parfaite,
je sens toute la zone rafraîchie, totalement raccommodée

banzaïe!