#33220
SophiAirSophiAir
Participant

Bonjour @envole, je comprends complètement ce que tu racontes :

oui je pense qu’on peut utiliser son pénis comme un clitoris s’il n’a pas d’érection. Personnellement je le fais quand le pénis est totalement flaccide, à ce moment il se retourne assez facilement sur lui-même, comme une entrée de vagin, et le gland devient comme le bout du clitoris.

J’avais également décrit ce phénomène il y a quelques mois. Je ne suis pas trans comme toi et @Kayeiina, pourtant nous pouvons ressentir les mêmes choses. Merveilleux !

Un petit détail oublié de ma séance avec l’Eupho, à un moment j’ai commencé à titiller le frein de mon gland, façon clitoris, c’était très bon. Mon pénis a commencé à se rétracter, jusqu’à entrer sous ma peau. J’ai presser avec mon majeur, et j’ai eu l’impression de doigter mon vagin. Je massais mon périnée « de l’intérieur ». La stimulation de mon clito et de mon vagin m’a fait grimper aux rideau. A la fin de ma séance, je me suis aperçu que du sperme s’était écoulé sans que je m’en rende compte. Whouf, rien que de le raconter me secoue… Dommage que je n’ai pas le temps d’y retourner.

Cela faisait bien longtemps que je n’avais rien posté. merci de m’en avoir donné l’occasion.
Bonnes découvertes à tou(te)s